Thérapie de la douleur Anesthésie-Analgésie

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Êtes-vous un professionnel de santé ?

Cliquez sur oui si vous êtes un professionnel de santé.


Vous êtes un patient, un industriel, ou un journaliste ? Découvrez via notre page d'accueil vos pages dédiées.

Oui Non

B. Braun et le traitement de la douleur

L’anesthésiste est au cœur du processus peri-opératoire : de la prise en charge anesthésique en pré et per-opératoire jusqu’à la gestion de l’analgésie post opératoire, il accompagne le patient tout au long de son parcours où il sélectionne la stratégie la plus adaptée.

Afin de gérer la douleur de manière efficace, tout en réduisant la consommation d’opioïdes ainsi que leurs effets secondaires, des stratégies multimodales se mettent en place pour favoriser la chirurgie ambulatoire et les programmes de réhabilitation améliorée après chirurgie.

Grâce à sa gamme complète de produits, B. Braun met à disposition des établissements tous les moyens nécessaires à cette prise en charge.

B. Braun et Philips unissent leurs forces pour innover dans l'échoguidage en anesthésie loco-régionale et en accès vasculaire

Processus péri-opératoire

Les étapes de la prise en charge du processus péri-opératoire sont les suivantes :

Prescription

Le choix de la technique anesthésique dépend du geste opératoire à effectuer, de l'état de santé du patient et aussi de la préférence de la personne qui va subir une intervention.

En obstétrique par exemple, l’anesthésie rachidienne est la plus souvent utilisée pour la césarienne, alors que l’anesthésie péridurale est utilisée pour soulager la douleur lors de l’accouchement par voie basse.
 
Les interventions chirurgicales, en particulier au niveau des membres supérieurs et inférieurs, sont particulièrement adaptées aux techniques d’anesthésie loco-régionale telles que les blocs nerveux périphériques.

Voie d'abord

La voie d’abord peut se faire selon plusieurs options:
La voie veineuse périphérique est suffisante pour une anesthésie générale avec l’approche AIVOC (Anesthésie Intra-Veineuse à Objectif de Concentration).
L’accès aux structures nerveuses pour réaliser les techniques d’ALR (Anesthésie Loco-Régionale) nécessite des voies d’abord différentes.
Les ALR périmédullaires, la cible est le tronc nerveux, que ce soit au niveau thoracique, lombaire ou caudale (anesthésie péridurale, anesthésie intrathécale/rachianesthésie,…). Les ALR périphériques ciblent les nerfs qui émergent du tronc nerveux, ce qui permet une anesthésie très ciblée et une analgésie localisée à la zone douloureuse.

Préparation

La préparation de l’acte d’anesthésie répond à des normes et protocoles définis par les différentes sociétés savantes.

Elle concerne des médicaments anesthésiques, les dispositifs médicaux et équipements nécessaires à la réalisation de l’anesthésie pré et peropératoire ainsi que, dans certains cas, l’analgésie postopératoire.

A chaque procédure correspond des molécules et des dispositifs médicaux spécifiques développés pour cet usage. Ils permettent d’obtenir une haute qualité tout en assurant la sécurité et le confort du patient. Des sets prêt à emploi, contenant tous les produits nécessaires pour effectuer la procédure d'anesthésie, sont une solution performante pour une organisation plus sûre et plus efficace pour la préparation de l’acte d’anesthésie .
La préparation du patient (positionnement , désinfection…) est une condition préalable nécessaire pour  réaliser les procédures anesthésiques, notamment pour le placement réussi des aiguilles et des cathéters pour blocs nerveux périphériques.

Administration

La voie administration des anesthésiques ainsi que des analgésiques dépend en majeure partie de la prodécure choisie. La bonne réalisation des techniques sélectionnées repose sur diverses technologies.

La voie IV :

  • Visualisation des reflux pour les cathéters veineux centraux
  • Echoguidage pour le placement des cathéters veineux centraux
  • Administration par pompe pour l’Anesthésie IntraVeineuse à Objectif de Concentration

La voie loco-régionale :

  • Visualisation des reflux pour les aiguilles de rachianesthésie
  • Localisation par perte de résistance de l’espace péridural
  • Echoguidage pour localiser les nerfs (tronc nerveux ou nerfs périphériques)
  • Neurostimulation des nerfs périphériques

Retour à domicile

La mobilisation postopératoire précoce a un impact décisif sur la récupération du patient et sa sortie de l’hôpital.

Il existe des techniques efficaces pour gérer la douleur postopératoire : les cathéters de bloc nerveux périphériques pouvant être reliés à des diffuseurs élastomérique portables, les cathéters pour anesthésie périmédullaire continu pouvant être reliés à des pompes à perfusion électronique (exemple de la PCEA). Ces systèmes sont utilisables à l’hôpital comme dans le cadre des soins à domicile.