Insuffisance rénale L'importance du dépistage précoce

Inauguration à Saint-Cloud Découvrez le campus B. Braun

Fortes chaleurs, canicule... Pensez à vous hydrater !

Espace dédié aux patients Retrouvez nos conseils

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Actualités

  • Quand le dépistage permet de gagner un temps précieux contre les maladies rénales

    Les maladies rénales concernent un Français sur 10[1]. Beaucoup ignorent qu’ils sont atteints d’insuffisance rénale, « maladie silencieuse » dont la forme chronique touche plus de 80 000 personnes en France[2].

    Lire la suite
  • Le nouveau campus de B. Braun en France met le « partage d’expertise » à l’honneur

    B. Braun, premier employeur des technologies médicales en France et acteur engagé dans la pertinence des soins, inaugure aujourd’hui, en présence de son CEO le Prof. Dr. Heinz-Walter Grosse, son nouveau campus situé 26 rue Armengaud à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Cette implantation, qui met l’accent sur la qualité de vie au travail, témoigne de la volonté du groupe familial allemand de poursuivre le développement de son empreinte humaine et industrielle en France, où il emploie 2 000 personnes.

    Lire la suite
  • Fortes chaleurs, canicule : pensez à vous hydrater !

    Légère, modérée ou sévère, déshydratation rime souvent avec été. Si elle peut être évitée dans la plupart des cas, le risque est pourtant bien réel. Souvenons-nous de la canicule de l’été 2003 qui fit 15 000 victimes en France sur les vingt premiers jours du mois d’août.

    Lire la suite
  • L’hygiène des mains, un geste qui sauve des vies

    L’hygiène des mains, appliquée aux moments opportuns, sauve des vies. Cette année, l’OMS axe sa campagne pour l’hygiène des mains sur la prévention des infections associées aux soins. Un moyen de rappeler le rôle important de l’hygiène des mains, pour protéger des vies, dans l’environnement médical et hospitalier.

    Lire la suite
  • Mon deuxième premier souffle

    L’appel arrive le 31 décembre 2015. Klaus-Dieter Maas a 30 ans. Il habite l’Eifel, une région de collines à l’Ouest de l’Allemagne. Les médecins lui ont donné douze mois à vivre, tout au plus. Comme souvent, il est à l’hôpital. Comme souvent, son traitement ne pourra pas le guérir totalement. Depuis longtemps, ses poumons sont gravement malades. Il est neuf heures du matin quand son téléphone portable sonne. Est-ce l’appel qu’il attend depuis huit mois ? Il répond et entend : « M. Maas, nous avons un poumon pour vous. Êtes-vous prêt ? »

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.