Conditions générales d'achat B. Braun Avitum

 

Article 1. Parties

Les présentes Conditions Générales d’achat s’appliquent à tout accord liant Dialyse Services GIE (ci-après « le GIE ») dont le siège social se situe 26 rue Armengaud – 92210 Saint-Cloud (France) ou un de ses membres, parmi le Centre de Néphrologie d’Antibes (CNA), le Centre d’Hémodialyse des Alpes (CHA), la Société Française de Développement des Technologies Médicales (SFDTM), le Centre de Néphrologie de Châteauroux (CNC), le Centre d’Installation du Rein Artificiel à Domicile de Blois (CIRAD), le Centre de Néphrologie de Montargis (CNM), la Société Brestoise du Rein Artificiel (SBRA), l’Association Néphrologique pour le Développement du Rein Artificiel (ANDRA), la société Aide au Traitement et l’Insuffisance Rénale en Rhône-Alpes (ATIRRA) et un fournisseur (ci-après « le FOURNISSEUR »).
Le GIE et le FOURNISSEUR sont appelés individuellement « la PARTIE » et collectivement « les PARTIES ».
Toutes les stipulations applicables ci-après au GIE sont également applicables à ses membres.

Article 2. : Objet

Les présentes conditions générales ont pour objet d’encadrer les relations entre le GIE et le FOURNISSEUR pour l’acquisition par le GIE auprès du FOURNISSEUR de tout type de biens, matériels, outillages, produits finis, produits semi-finis, matières premières et les éventuelles prestations de services associées (ci-après « PRODUIT»), tel que précisé dans le bon de commande émis par le GIE ou dans les Conditions particulières ou dans un Contrat, le cas échéant. Sauf accord contraire des PARTIES, tout contrat d’achat liant le GIE à un FOURNISSEUR est constitué des présentes conditions générales, du bon de commande afférent et / ou des conditions particulières.

Article 3. Application et opposabilité des conditions générales d'achat

Sauf accord contraire des PARTIES, toute acceptation /confirmation de commande de la part du FOURNISSEUR entraîne l’acceptation pleine et entière des présentes Conditions Générales. Pour le besoin des présentes, les commandes passées par le GIE seront réputées acceptées par le FOURNISSEUR conformément aux présentes Conditions Générales d’achat, et le cas échéant aux Conditions particulières, au plus tard huit (8) jours suivant leur réception par le FOURNISSEUR. L’absence de référence expresse aux présentes ne peut en aucun cas être interprétée comme valant renonciation par le GIE à se prévaloir des présentes Conditions Générales.

Article 4. Obligations du FOURNISSEUR

Le FOURNISSEUR déclare être un professionnel de la réalisation et / ou de la commercialisation des PRODUITS, objet des présentes, et notamment avoir les moyens techniques et le personnel qualifié en vue de la bonne exécution de ses obligations telles que spécifiées aux présentes. Le FOURNISSEUR s’engage par conséquent à délivrer au GIE dans les délais impartis et en contrepartie du prix convenu les PRODUITS, objet des présentes, conformément aux exigences légales, règlementaires et contractuelles. A ce titre, et sauf accord contraire des PARTIES, le FOURNISSEUR est débiteur d’une obligation de résultat. Le FOURNISSEUR pourra faire appel à un sous-traitant pour la réalisation de tout ou partie de ses obligations résultant des présentes sous réserve d’un accord exprès et préalable du GIE. Dans cette hypothèse, le FOURNISSEUR sera garant vis-à-vis du GIE de l’exécution de l’accord par son sous-traitant. Durant toute la phase d’exécution des présentes, le GIE et/ ou toute tierce partie désignée par le GIE est habilitée à réaliser chez le FOURNISSEUR et / ou son sous-traitant tout audit ou visite qu’elle jugerait nécessaire, sous réserve d’une notification préalable.

Article 5. Transport et Livraison

Les PRODUITS, objet des présentes, voyagent aux seuls frais, risques et périls du FOURNISSEUR. Les PRODUITS devront être livrés par le FOURNISSEUR à l'adresse et dans les délais indiqués par le GIE. Aucune livraison anticipée ou en dehors des jours et heures d'ouverture des sites indiqués comme adresse de livraison ne sera acceptée par le GIE. Les PRODUITS devront être accompagnés lors de leur livraison d'un bordereau portant référence de la commande et indiquant, la description des PRODUITS transportés, le mode de transport et la date d'expédition. Tout retard dans la livraison des PRODUITS donnera lieu à l’application de plein droit par le GIE à l’encontre du FOURNISSEUR de pénalités de retard d’un montant égal à un et demi-pour-cent (1,5%) par semaine de retard calculé sur le montant hors taxes des PRODUITS non livrés.

Article 6. Réception

La réception correspond à l’acceptation des PRODUITS par le GIE matérialisée par la signature par le GIE du bon de livraison sans réserve et fait courir le délai pour le paiement de la commande par le GIE. Lors de la livraison des PRODUITS, le GIE se réserve le droit d’émettre toute réserve précise et motivée sur la conformité des PRODUITS livrés avec la commande correspondante. En cas de réserve dûment notifiée au FOURNISSEUR par le GIE par tout moyen écrit, le FOURNISSEUR devra remplacer ou rembourser les PRODUITS livrés non conformes, à la discrétion du GIE.

Article 7. Garanties

Outre la stricte conformité aux termes de la commande, aux spécifications techniques, aux lois et règlements d'hygiène et de sécurité en vigueur ainsi qu'au droit commun en ce qui concerne les défauts, la non-conformité et les vices cachés, le FOURNISSEUR garantit le bon fonctionnement des PRODUITS pendant 12 mois consécutifs suivants la réception des PRODUITS. Le FOURNISSEUR garantit le GIE contre toutes évictions ou contre toute action d'un tiers en contrefaçon. Il prend à sa charge l’ensemble des frais, indemnités et dommages et intérêts qui pourraient résulter d'une telle action.

Article 8. Prix et modalités de paiement

Les prix portés sur les bons de commandes sont exprimés en Euros et s'entendent hors taxes. Ils sont fermes, définitifs et non révisables. Sauf indication contraire, les prix incluent les emballages et le conditionnement des PRODUITS nécessaires à leur préservation durant les phases de transport et de stockage. Sauf accord contraire des PARTIES, le paiement complet du prix sera dû à la réception des PRODUITS par le GIE. Le FOURNISSEUR devra adresser les factures au SERVICE COMPTABILITE du GIE dont l'adresse est indiquée sur le bon de commande.

Les factures devront mentionner outre les mentions légales obligatoires : le numéro de commande, les références des PRODUITS livrés, les quantités, le numéro et la date des bordereaux de livraison correspondants. Toute facture émise conformément aux présentes sera réglée à 60 jours date de facture par virement bancaire.

Article 9. Transfert des risques, transfert de  propriété

Sauf accord contraire des PARTIES, le transfert des risques sur les PRODUITS s’effectue à la livraison et le transfert de propriété s’effectue au moment de la facturation incluant la TVA.

Article 10. Propriété Intellectuelle

Dans le cas où l’accord liant le GIE et le FOURNISSEUR porte sur la réalisation de matériels et d’outillages, l'ensemble des travaux d'exécution des PRODUITS réalisés par le FOURNISSEUR sont la propriété exclusive du GIE. A cet effet, le FOURNISSEUR renonce à revendiquer tous droits éventuels de propriété intellectuelle et de rétention. Le FOURNISSEUR s'engage à identifier de manière spécifique les PRODUITS comme propriété du GIE. Le FOURNISSEUR s'engage à exécuter et/ou à utiliser les PRODUITS exclusivement dans le cadre des présentes et s'interdit tant directement qu'indirectement d'exécuter ou d’utiliser ces PRODUITS pour le compte de tiers.

Article 11. Force majeure

Aucune des Parties aux présentes ne saurait être tenue responsable par l’autre Partie en cas d’inexécution de l’une quelconque de ses obligations dans la mesure où elle prouve que l'exécution de ses obligations, en tout ou en partie, est retardée ou empêchée par suite d'une situation de force majeure telle que définie par l’article 1218 du Code civil.

Article 12. Imprévision

L’imprévision s’entend d’un changement important des conditions économiques, monétaires, techniques ou commerciales, affectant directement et de manière significative l’exécution des obligations de l’une ou l’autre des PARTIES, ce changement devant être imprévisible à la date de signature des présentes et apporter des modifications telles que la PARTIE touchée ne pourrait raisonnablement exécuter ses obligations découlant des présentes. Dans ce cas, la PARTIE touchée devra informer l'autre PARTIE de la situation par lettre recommandée avec avis de réception, dans les plus brefs délais, en précisant la nature et les conséquences directes et/ou indirectes des circonstances affectant directement et de manière significative l'exécution de ses obligations contractuelles. Dans l'hypothèse d'un cas d'imprévision affectant l'engagement contractuel d'une des PARTIES, celles-ci s'obligent à organiser, de bonne foi dans les meilleurs délais, une tentative de renégociation des conditions contractuelles, s'interdisant tout refus de renégociation. Toute saisine d'un tribunal, en violation de cette clause de tentative de renégociation, serait constitutive d'une fin de non-recevoir rendant l'action entreprise irrecevable. Durant la phase de renégociation, et à compter de la notification par l'autre PARTIE de la survenance de l'évènement, les PARTIES s'obligeant à poursuivre la bonne exécution de leurs obligations contractuelles. Sauf accord express et écrit des PARTIES, cette phase de tentative de renégociation amiable ne pourra excéder deux (2) mois. Les PARTIES pourront proroger la durée de la tentative de renégociation amiable par un échange d'accord écrit. En cas de succès de la renégociation, les PARTIES établiront un avenant aux présentes formalisant le résultat de cette renégociation. A défaut d’accord entre les PARTIES dans le délai susmentionné, la tentative de renégociation amiable sera considérée comme ayant échouée et les PARTIES pourront chacune saisir le juge compétent d'une demande de révision ou de résolution du contrat.

Article 13. Confidentialité

Chacune des PARTIES aux présentes s’engage à traiter toute information en lien avec le présent contrat et reçue de l’autre PARTIE, de manière confidentielle, et s’interdit à ce titre de divulguer ces informations à des tiers non autorisés pendant la durée de validité du présent accord et les cinq (5) années suivantes. Chacune des PARTIES s’engage à prendre toutes les mesures nécessaires afin de s’assurer que son personnel respecte les présentes obligations de confidentialité. Les clauses du présent article ne s’appliqueront pas aux informations qui : sont déjà connues de l’autre PARTIE, sous réserve qu’elles ne lui aient pas été divulguées par un tiers lié à la PARTIE émettrice par un accord de secret ; sont directement obtenues par l’une des PARTIES dans le cadre de ses propres travaux ; ressortent du domaine public ; sont divulguées par l’une ou l’autre des PARTIES à la demande d’une autorité judiciaire compétente à la demande de celle-ci sous réserve d’en avoir dûment informée l’autre PARTIE dans le strict respect du secret de la procédure.

Article 14. Données personnelles

Le GIE s’engage à conserver la confidentialité la plus stricte quant aux données personnelles concernant le FOURNISSEUR ou les personnes physiques agissant pour son compte dont le GIE aurait connaissance dans le cadre de la passation de commande (bon de commande, e-mail, téléphone, fax, etc.).
Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 et au règlement (UE) 2016/679 du 27 avril 2016, toute personne physique dispose d'un droit d'accès aux données à caractère personnel la concernant ainsi que, dans les conditions prévues par la réglementation, d'un droit d'en demander la rectification ou l'effacement, d'un droit d'opposition pour motifs légitimes et de limitation de leur traitement, d'en demander la portabilité et de définir des directives relatives à leur sort après son décès. Ces droits peuvent être exercés en adressant une demande accompagnée d'un justificatif d'identité au Délégué à la Protection des Données du GIE par courrier à l'adresse du GIE ou par e-mail à donneespersonnelles.fr@avitum.com. Si elle estime, après avoir contacté du GIE, que ses droits ne sont pas respectés, elle peut adresser une réclamation à la CNIL en ligne ou par voie postale.

Article 15. Clause résolutoire

Le présent accord pourra être résolu de plein droit par le GIE en cas d'inexécution de tout ou partie de ses obligations essentielles par le FOURNISSEUR. Cette résolution prendra effet suivant mise en demeure du FOURNISSEUR par le GIE par lettre recommandée avec accusé de réception, restée sans effet pendant quinze (15) jours.

Article 16. Conformité

Le FOURNISSEUR s’engage à tenir le GIE dûment informé de toute modification ou changement concernant les PRODUITS, objet du présent accord, plus particulièrement en cas d’arrêt de commercialisation de l’un des PRODUITS, dans un délai minimum de 9 mois précédant la modification ou le changement. Le cas échéant, le FOURNISSEUR doit informer le GIE systématiquement lors de l’obtention, du renouvellement ou de la suspension d’une certification et fournit une copie du certificat en cours de validité.
Le FOURNISSEUR s'engage à :
- respecter l’ensemble des dispositions relatives à la protection de l’environnement.
Le FOURNISSEUR certifie employer régulièrement ses préposés au regard des dispositions du Code du travail, et n’employer que des personnes dûment autorisées à exercer une activité professionnelle. De plus, le FOURNISSEUR s’engage à respecter l’ensemble des obligations fiscales et sociales qui lui incombent ainsi qu’à fournir à BBMF l’ensemble des documents visés par l’article D 8222-5 du code du travail.

Article 17. Anti-corruption

Le FOURNISSEUR déclare, en son nom et pour son compte, et au nom de toutes les entités de son groupe, être en conformité avec les lois applicables en matière de prévention de la corruption et du trafic d'influence. Il déclare en outre ne pas offrir, promettre, donner, autoriser ou accepter tout avantage indu, pécuniaire ou autre, de quelque nature que ce soit, à ou par une personne investie d'une fonction déterminée, par exemple dans le cadre de l'attribution de marchés publics ou privés, d'autorisations réglementaires, de la fiscalité, des douanes, de procédures judiciaires et législatives.

Article 18. Droit applicable et juridiction compétente

LE PRESENT CONTRAT EST REGI PAR LES DISPOSITIONS DU DROIT FRANÇAIS. A DEFAUT D’ACCORD AMIABLE, TOUT DIFFEREND RELATIF A L’INTERPRETATION OU L’EXECUTION DES PRESENTES SERA SOUMIS AU TRIBUNAL DE COMMERCE DE NANTERRE.

Date de validité : 01/12/2021