Diagnostic d'insuffisance rénale Être bien informé

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Diagnostic : "Insuffisance rénale"

S'entendre annoncer "vous souffrez d'insuffisance rénale" peut se révéler un moment effrayant. Ce ressenti est normal. De nombreuses questions se pressent à l'esprit, la plus importante étant : "que va-t-il m'arriver ?". Bien que cette nouvelle change la vie, il y a malgré tout de bonnes raisons d'être optimiste grâce à la médecine moderne. Il est important de comprendre que cela prendra du temps, mais vous apprécierez à nouveau votre vie. Ces pages apportent des réponses aux patients qui viennent juste d'apprendre qu'ils souffrent d'une insuffisance rénale. Votre médecin vous apportera support et conseil pour le choix du traitement et des médicaments les plus appropriés à votre situation. N'hésitez pas à lui poser vos questions. 

Qu'est-ce que "l'insuffisance rénale" et pourquoi cela arrive-t-il ?

Les reins sont des organes vitaux. Ils sont responsables de l'élimination des déchets de l'organisme, de la régulation de fluides corporels et de la production de certaines hormones. Lorsque les reins ne peuvent plus assurer ces fonctions correctement, il en résulte une maladie, appelée insuffisance rénale. En général, elle apparaît après une dégradation longue et progressive du fonctionnement des reins (insuffisance rénale chronique). De nombreuses causes peuvent entraîner une insuffisance rénale chronique :  les plus fréquentes sont le diabète, l'inflammation chronique des reins, l'hypertension et les lésions vasculaires. Parfois, elle peut être la conséquence d’une insuffisance rénale soudaine (ou insuffisance rénale aiguë).

Il existe trois principaux traitements

La médecine moderne peut atténuer les effets de l'insuffisance rénale en permettant aux malades de mener une vie active malgré le dysfonctionnement d'un organe vital. Cependant, jusqu'à présent il n'existe aucun moyen de guérir de l'insuffisance rénale. Devenez un patient actif et bien informé en apprenant le plus possible sur les modalités de traitement. Tenez compte de vos habitudes et de votre mode de vie lorsque vous choisirez votre type de traitement. N'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre équipe médicale sur ces sujets. 

Questions fréquentes : dialyse

Vous avez besoin de dialyse parce que vous souffrez d'insuffisance rénale. Vos reins se sont arrêtés de fonctionner, ou presque. Les reins sont un système de filtration de l'organisme : ils vous débarrassent des déchets et des éléments chimiques dont vous n'avez pas besoin, et qui pourraient vous nuire. L'insuffisance rénale, si elle n'est pas traitée, est mortelle, mais la médecine moderne nous a apporté des traitements salvateurs, dont l'hémodialyse.

L'hémodialyse et la dialyse péritonéale sont utilisées depuis le milieu des années 1940. La dialyse sous forme de traitement régulier a commencé en 1960, et elle est devenue depuis un traitement courant dans le monde entier. La dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) a commencé en 1976. Des milliers de patients ont bénéficié de ces traitements. La dialyse est aujourd'hui une technique pratiquée en toute sécurité et des milliers de patients reçoivent ce traitement dans le monde entier. Pour en savoir plus sur "l'Histoire de la Dialyse", vous pouvez suivre ce lien.

Non. La dialyse supplée seulement certaines des fonctions de reins sains. C'est pourquoi elle est aussi appelé traitement de substitution rénale. Cependant il existe désormais de nombreux types de taitement pour l'insuffisance rénale et de plus en plus de travaux de recherches sont en cours. En général, les traitements aident seulement à ralentir la perte progressive de fonction rénale et ne peuvent pas complètement arrêter cette perte ou inverser la tendance. C'est pourquoi nous avons besoin de traitements de substitution rénale comme l'hémodialyse ou alors une transplantation rénale. 

La maladie rénale est désagréable, mortelle et accompagnée de divers symptômes sévères. La dialyse aide significativement à réduire ces inconvénients, mais ne peut pas guérir la maladie rénale. Une communication ouverte et fréquente avec votre équipe vous aidera à trouver le traitement le plus approprié et pratique.

Nous ne pouvons pas promettre que vous vous sentirez aussi bien en dialyse qu'avant votre insuffisance rénale car il n'y a pas de réel substitut à des reins sains. Mais pour que vous vous sentiez aussi bien que possible, votre traitement se composera de 3 éléments principaux : la dialyse, le régime alimentaire et les médicaments. Le régime alimentaire d'hémodialyse est assez strict et il faut parfois un peu de temps pour s'habituer. Votre apport de liquide sera limité, et vous aurez besoin de faire attention aux aliments riches en sodium et potassium. Mais avec un peu d'imagination, vous pourrez toujours cuisiner de délicieux repas. Vous trouverez davantage d'informations sur ce site Internet. Votre équipe soignante vous expliquera également votre régime alimentaire en détail. Vous devrez prendre plusieurs médicaments pour empêcher certaines des complications de la dialyse. Cependant, vous vous sentirez parfois fatigué et vous en aurez vraiment assez. C'est ce qui arrive dans toute maladie chronique. Mais avec des soins et en suivant les conseils que l'on vous donnera, vous pourrez réaliser la plupart de vos activités normalement.

Médicaments

En tant que patient hémodialysé ou traité par dialyse péritonéale, votre médecin vous prescrit différents médicaments pour différents motifs. Vous devez toujours connaître vos médicaments, c'est à dire leurs noms, leurs actions et leurs modes d'administration. Quoi qu'il en soit, si vous avez des soucis avec vos médicaments ou toute question, n'héistez pas à contacter votre médecin ou l'équipe médicale de vorte centre de dialyse. L'insuffisance rénale et l'hémodialyse peuvent modifier radicalement l'effet de certains médicaments. Consultez votre médecin avant de changer quoi que ce soit.

Les médicaments utilisés le plus couramment sont les suivants :

Antihypertenseurs  

La plupart des patients souffrent d’une pression artérielle élevée (hypertension). La pression artérielle doit être régulée par des médicaments appropriés et strictement contrôlée pendant le traitement.

Erythropoïétine (EPO)

L’érythropoïétine, souvent appelée EPO, est une hormone produite par les reins qui stimule la moelle osseuse pour fabriquer des globules rouges. La production d’érythropoïétine chez les patients atteints de maladies rénales chroniques étant faible, le niveau de globules rouges diminue, ce qui entraîne une anémie d'origine rénale. De l’érythropoïétine synthétique peut être administrée par voie intraveineuse ou sous-cutanée comme substitut de l’érythropoïétine naturelle de façon à maintenir un niveau stable de globules rouges. Elle eut également être administrée pendant la séance.

Fer

Le fer est un composant structurel essentiel de l’hémoglobine, protéine clé que l'on trouve dans les globules rouges normaux et qui transporte l’oxygène. Sans fer, il est difficile pour l’organisme de créer suffisamment de globules rouges sains. La prise en charge clinique du déficit en fer comprend le traitement des patients par des produits de substitution du fer alors qu’ils reçoivent une hémodialyse. Le fer est généralement délivré par perfusion intraveineuse au centre de dialyse.

Chélateurs du phosphore 

Normalement, nos reins excrètent les phosphates qui sont absorbés par l’alimentation. Dans le cas de l’insuffisance rénale chronique, ce processus ne fonctionne plus. Par conséquent, les taux de phosphates augmentent dans l’organisme, et avec d’autres substances, ceci provoque une irritation de la peau et des yeux. Une autre conséquence possible est l’artériosclérose, c'est-à-dire la calcification des vaisseaux sanguins qui entraîne une insuffisance cardiaque.  La dialyse apporte une aide dans ce domaine mais elle ne peut éliminer qu’une partie des phosphates en excès.  Par conséquent, les taux de phosphates dans l’organisme doivent être abaissés par un régime alimentaire pauvre en phosphates et avec un médicament approprié appelé chélateur du phosphore. 

Vitamine D

La vitamine D est activée dans les reins pour faciliter l’absorption du calcium provenant de l’alimentation. Nous avons besoin du calcium pour préserver nos os. Les personnes atteintes de maladie rénale reçoivent souvent de la vitamine D sous une forme déjà activée, qui aide l’organisme à absorber plus de calcium et ainsi réduire le risque de fractures osseuses.

Informations pour les patients et leurs proches