Digitaliser la relation pour rester proche de nos clients

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Quand Florian Golinelli parle d'EinsteinVision, son enthousiasme saute aux yeux. Le système de caméra de B. Braun est utilisé pour les opérations de chirurgie mini-invasive. Avec des lunettes spéciales, le chirurgien voit une image tridimensionnelle détaillée de l'intérieur du corps. 

« Impossible de bien opérer sans bien voir », explique Florian, responsable marketing au sein de la division chirurgie en France. Avant de mettre en place le premier système EinsteinVision, le personnel de B. Braun et les équipes du bloc opératoire ont travaillé pendant plusieurs jours afin d’expliquer les processus complexes liés à l’équipement et répondre aux questions du client. Début 2020, alors que l’équipe de Florian venait d’installer un système EinsteinVision dans une clinique située dans l’Aube (10), pour commencer les essais, la pandémie de Covid-19 venait tout bouleverser et l’hôpital ne pouvait plus laisser entrer les visiteurs externes. En collaboration avec l'hôpital, B. Braun décida alors de poursuivre la formation à distance, ce qui fut un succès.

„« Le directeur des ventes et le client ne se sont pas rencontrés une seule fois. Avant la pandémie, cela aurait été tout à fait impensable »“

– Catherine Bidaut, qui a suivi le projet côté équipe de vente.

Pour elle, cette expérience est un des nombreux exemples montrant comment les outils numériques améliorent le processus de vente et de conseil. Alors qu'avant, de vrais efforts auraient été déployés pour organiser une première réunion en personne, les prérequis de base peuvent maintenant être rapidement expliqués par visioconférence et les choses peuvent avancer plus rapidement. Si des questions techniques surviennent pendant l'utilisation, un technicien peut être contacté en seulement quelques minutes. 

„Le service à distance vient enrichir l'offre existante : nos clients sont ravis. Cependant, le processus de vente et de conseil pour des produits très complexes ne peut pas être numérisé à 100%. La sécurité du patient est tout simplement trop importante pour cela.“

– Florian Golinelli