10 ans d'engagement pour Le mieux vivre des jeunes patients

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

La Fondation d’entreprise B. Braun : 10 ans d’engagement pour le mieux vivre des jeunes patients

Les dix ans de la Fondation d’entreprise B. Braun, c’est avant tout une décennie de rencontres humaines et de liens solides tissés avec cinq associations engagées pour améliorer la qualité de vie des jeunes patients.

Tout commence en 2004 avec l’association Les Enfants de la Terre qui aide des familles à rester auprès de leurs enfants hospitalisés en contribuant au financement des frais occasionnés par leurs visites. « L’amélioration de la vie des patients, et en particulier celle des enfants, qui représentent notre avenir à tous, est profondément ancré dans l’ADN du groupe B. Braun et de la famille Braun qui le dirige », explique Marc-Alexander Burmeister, Président de B. Braun en France et Président de la Fondation d’entreprise B. Braun, faisant référence au programme international « B. Braun for Children ». Lui-même confronté au quotidien d’enfants hospitalisés lors de son parcours en pédiatrie en tant qu’anesthésiste-réanimateur, Marc-Alexander Burmeister voit d’ailleurs cet engagement comme « aussi représentatif de notre culture d’entreprise, que de nos préoccupations individuelles humaines et citoyennes en tant qu’individus. »

L’utilité et la fidélité pour moteurs

L’idée de rapprocher l’univers technique du dispositif médical de B. Braun des réalités quotidiennes des patients et de leurs proches germe peu à peu. D’autres partenariats commencent à voir le jour jusqu’à ce que B. Braun décide de tous les regrouper sous l’égide d’une Fondation, en 2008. C’est la naissance de la Fondation d’entreprise B. Braun qui se donne pour vocation d’« agir pour mieux vivre ». « Chaque projet est d’abord une rencontre humaine et la volonté de construire quelque chose ensemble. B. Braun souhaitait que ces associations bénéficient de notre engagement sur le long terme. » précise Marc-Alexander Burmeister.

Pour une petite structure comme Les Enfants de la Terre, pouvoir compter sur la fidélité de B. Braun est en effet précieux :

„Cela fait 14 ans que B. Braun – puis la Fondation d’entreprise B. Braun – sont à nos côtés. Leur donation nous permet, entre autres, d’aider à loger les familles d’enfants hospitalisés et de contribuer à leurs frais de transport pour permettre aux enfants de mieux supporter leur séjour à l’hôpital.“

– explique Alizée Chardon-Roche, Responsable communication et Développement chez Les Enfants de la Terre

Tour à tour, les associations Petits Princes, Sparadrap, Votre École Chez Vous, et le Groupe Miam Miam peuvent aussi compter sur le soutien de la Fondation d’entreprise B. Braun. Au-delà de son soutien financier, elle offre également un partage de compétences et un accompagnement humain. « La Fondation nous aide à réaliser le journal destiné à nos donateurs potentiels ou à fabriquer des tee-shirts vendus au profit de l’association. Elle a aussi mis à notre disposition des logements dans un centre de vacances à la Palmyre pour offrir des séjours au soleil à nos enfants. Très à l’écoute de nos projets, elle nous a toujours encouragés et soutenus », poursuit Alizée Chardon-Roche.

Une résonance interne

Ces liens d’amitié solides tissés au fil des ans avec chacune des associations partenaires portent la voix du patient différemment dans l’entreprise, donnent du sens et créent de la fierté parmi les collaborateurs. « Nous travaillons au quotidien pour les patients, mais au niveau opérationnel cela se traduit par des activités techniques ou administratives. En montrant la réalité des jeunes patients et de leurs proches, nos associations partenaires donnent toute sa dimension à notre métier », explique Marc-Alexander Burmeister. Début 2014, la Fondation d’entreprise B. Braun organise ainsi, pour fêter ses cinq ans, une levée de fonds auprès des collaborateurs. « La mobilisation interne a été extraordinaire », se souvient Marc-Alexander Burmeister. Invités à compter leurs pas au profit de l’association partenaire de leur choix, les collaborateurs se sont organisés pour courir sur le temps du repas, marcher en fin de journée ou prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur. Un défi collectif et moment fort.

A l’écoute de la société

La Fondation d’entreprise B. Braun, c’est aussi un Prix pour faire émerger et accompagner des projets innovants via un appel à projet. Créé dès 2010, le Prix de la Fondation est recentré en 2012 sur les initiatives innovantes visant à améliorer la qualité de vie des jeunes patients, en cohérence avec les autres activités de la Fondation. En 2017, pour sa 5e édition, le Prix a invité 50 professionnels de santé, patients, étudiants, développeurs et enseignants à travailler dans un hackathon pendant près de deux jours sur des problématiques exprimées par les associations qu’ils représentaient. « Notre volonté est de créer une dynamique collaborative sur des besoins rencontrés par les associations sur le terrain », explique Marc-Alexander Burmeister. « Tout en donnant visibilité et légitimité à des projets innovants pour leur permettre de voir le jour ». Les lauréats de ce « Hack A Fond’ » ? L’équipe de l’AFA* pour sa réponse à la problématique « comment (r)établir la communication au sein de la famille lorsqu’un enfant est touché par une maladie chronique », grâce à l’application GOMICI.

Des bénéfices tangibles pour les jeunes patients

De la « Balade Gustative », qui accompagne les enfants présentant un trouble de l’oralité alimentaire sur le chemin du plaisir de manger, à la réalisation de supports expliquant le déroulement d’examens médicaux en passant par des ateliers de zoothérapie ou une scolarisation à domicile, les projets et Prix auxquels la Fondation contribue sont nombreux et variés.

Dix ans déjà, et l’histoire n’est pas terminée ! Engagée pour le bien-être des jeunes patients, fidèle à ses associations partenaires, dynamisée par les collaborateurs de B. Braun, très en lien avec la Société, la Fondation d’entreprise B. Braun se promet d’aller encore plus loin dans l’accompagnement et la co-construction des projets qu’elle soutient.

*AFA : Association François-Aupetit qui lutte contre la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique.

Découvrir d’autres histoires

  • Colostomie : reprendre le contrôle de sa vie

    Le quotidien avec une colostomie peut s’avérer particulièrement contraignant. Pourtant, l’histoire de Virgile illustre par l’exemple qu’avec de l’énergie et une bonne organisation, il est possible de concilier les obligations liées à la maladie et vivre «comme tout le monde». Témoignage.

    Lire la suite
  • Dialyse et voyages : le duo des vacances !

    Yann-Cédric n’aura pas connu longtemps sa Côte d’Ivoire natale. Né il y a 36 ans avec une malformation rénale non identifiée par les médecins locaux, il est diagnostiqué et opéré à 6 mois en France, à l’Hôpital Necker à Paris. Mais un peu tard ; ses reins sont abîmés et il est en insuffisance rénale. Il passe ses 5 premières années entre son pays et les consultations à Paris, avant de rester définitivement en France, chez sa tante. Malgré les contraintes de la maladie, il n’envisage pas la vie sans voyager.

    Lire la suite
  • Une chambre implantable pour mieux vivre avec la maladie

    L’histoire de Catherine P. débute comme beaucoup d’autres : une boule dans le sein ; une visite chez un gynécologue qui penche pour un kyste, mais préfère vérifier pour « être sûr » ; une mammographie qui appelle à d’autres examens ; une évidence qui se fait… Catherine est atteinte d’un cancer nécessitant une prise en charge rapide… et bien accompagnée.

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.