décoder la navigation orthopédique en 8 mots-clés

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Décoder la navigation orthopédique en 8 mots-clés

La navigation en chirurgie orthopédique consiste à s’appuyer sur les technologies digitales pour poser des prothèses, classiquement de hanche ou de genou, avec précision. La visualisation 3D en temps réel des implants et des structures osseuses assure une personnalisation de la prothèse aux spécificités anatomiques du patient, synonyme de récupération accélérée et de meilleure qualité de vie.

Retour sur les grandes notions à connaitre en 8 mots-clés, en compagnie du Pr Jean-Yves Jenny, chirurgien orthopédiste aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

[1] GPS

La navigation orthopédique est souvent surnommée « GPS » du chirurgien. Une référence évidente à la capacité offerte par cette technologie numérique de positionner les instruments et la prothèse durant l’intervention.

[2] Robotique

La navigation à avant tout vocation à faciliter le geste humain. Son intégration à un système entièrement robotisé est toutefois envisageable. Ce type d’approche 100 % automatisée est en cours de développement et de diffusion par les industriels de la prothèse, pour permettre aux chirurgiens de se focaliser sur les interventions les plus complexes.

[3] REX

Les bénéfices de la navigation orthopédique reposent sur près de 25 années de retours d’expériences : la première implantation de prothèse assistée par ordinateur remonte en effet au 21 janvier 1997 au CHU de Grenoble. Une révolution Française !

[4] Documentation

L’intégration de l’informatique à l’intervention permet de la documenter, pour mieux l’analyser, la comparer à d’autres opérations et améliorer ainsi en continu les pratiques de chirurgie orthopédique.

[5] Acuité

La navigation est un outil de mesure plus précis que l’œil, capable de repérer des variations inférieures au millimètre. La technologie facilite donc le geste du chirurgien en lui assurant une reproductibilité et une régularité supérieures à celles obtenues via les techniques manuelles traditionnelles.

[6] Personnalisation

La navigation permet d’adapter l’implant à l’anatomie de chaque patient, avec des positionnements précis et la possibilité d’adapter les tensions ligamentaires en fonction des particularismes individuels.

[7] Cinématique

La navigation orthopédique permet des mesures cinématiques : le chirurgien « voit » ce qui se passe dans l’articulation quand elle bouge, de façon à adapter la prothèse aux spécificités du mouvement de son patient. Cette approche, au plus près de la « vie réelle », est en cours de perfectionnement.

[8] Perspectives

Outre l’utilisation des données cinématiques pour anticiper le fonctionnement de la prothèse, les enjeux de l’innovation consistent à mieux corréler la navigation interventionnelle et son pendant en vie réelle. Les données croisées participent à renforcer les stratégies chirurgicales, la personnalisation des interventions et la qualité de vie au long cours des patients.

 

Dernières actualités

  • AVC : que connaissez-vous des anévrismes cérébraux ?

    Pathologie peu connue, l’anévrisme cérébral concerne 2 à 4% de la population et présente le risque, s’il n’est pas dépisté à temps, de provoquer un AVC hémorragique. A l’occasion de la journée mondiale de l’AVC, nous faisons le point sur sa prise en charge et l’évolution des technologies chirurgicales avec le Professeur Damien Bresson, neurochirurgien à l’hôpital Henri Mondor à Créteil, et Christophe Philibert, Directeur de la Division Aesculap pour la France et membre du Comité Exécutif de B. Braun Medical.

    Lire la suite
  • Journée mondiale du Rein : faites-vous dépister !

    Du 03 au 10 mars, profitez de la Journée Mondiale du Rein pour vous faire dépister rapidement et gratuitement, et améliorer la prévention de l’insuffisance rénale !

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.