XPERIENCE DAYS 2021 - EPISODE 5 Hôpital durable

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Xperience Days 2021, 5e épisode – La crise a-t-elle accéléré la transition vers un « Hôpital durable » ?

À travers une série de web conférences plurithématiques, les Xperience days 2020-2021 invitent à repenser le système de santé dans un contexte bouleversé par la crise sanitaire. Cette 5ème session a porté sur les évolutions de l’hôpital en matière de RSE, entre nouvelles pratiques écoresponsables, valorisation des déchets et mobilisation collective. Aperçu.

Please enable marketing cookies to enable Youtube Video

#Xpdays2021

Et si la crise sanitaire avait été une bonne chose ? Une bonne chose en termes d’engagement RSE des établissements de santé qui ont eu à cœur d’apporter des réponses efficientes aux problématiques de développement durable mises en exergue par le contexte « hors normes ». « En 18 mois, les acheteurs hospitaliers ont énormément fait progresser leurs pratiques afin de répondre aux enjeux de souveraineté sanitaire mis en exergue par la pandémie, explique Eric Tabouelle, Président d’Helpévia et Vice-Président du CLAPS (Club des Acheteurs des Produits de Santé).

Ils se sont, d’une part, recentrés sur des fournisseurs de proximité, idéalement français ou européens, pour pallier aux risques d’approvisionnement complexe. En parallèle, ils ont intégré un nouvel axe dans l’évaluation de l’offre fournisseur : les aspects RSE. » Respect des droits de l’homme, de l’environnement, des bonnes pratiques des affaires… de très nombreux aspects peuvent désormais être pris en compte par les établissements de santé pour qualifier une offre d’achat toujours plus responsable. Une approche tournée vers le développement durable, qui a pris une ampleur chiffrée sur les 18 derniers mois : + 8 % d’adhérents d’Helpévia se disent concernés par les problématiques écoresponsables (47 % vs 39 %) et + 15 % vis-à-vis des produits de santé (50 % vs 35 %), selon une enquête menée par la société.

Le vertueux au service des déchets

La gestion des déchets a marqué un autre pan de l’engagement écoresponsable des hôpitaux et des cliniques. « Confrontés à l’inconnu viral, nous avons tous appliqué des mesures de protection extrêmes au départ, notamment pour rassurer les personnels », révèle Nolwenn Febvre, infirmière anesthésiste au CHU de Rennes et Présidente et co-fondatrice de l’association « Les P’tits Doudous ». Des mesures qui se sont soldées par une augmentation massive des DASRI (Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux) : + 10 % en moyenne, avec des pics à + 50 %. 

„Ce retour en arrière et la baisse de qualité du tri nous ont inquiétés, mais heureusement ils n’ont été que passagers. Une meilleure connaissance du risque et des protocoles adaptés a rapidement permis de sortir du « tout DASRI » et de replacer un tri efficace au cœur des habitudes des personnels hospitaliers, concernés par l’écologie même en temps de crise“

– apprécie la présidente de l’association qui finance le don de doudous aux enfants hospitalisés par le recyclage de matériaux de bloc opératoire à usage unique.

De l’avis de tous, la valorisation des déchets reste un secteur important à travailler, en collaboration avec les industriels de façon à offrir des réponses pertinentes aux enjeux environnementaux. 

Avenir durable et collaboratif

« L’hôpital durable est un hôpital d’avenir ». La maxime de Nolwenn Febvre souligne la place à donner désormais aux politiques RSE appliquées à la santé. Mais, au-delà des mots, c’est bien la mobilisation collective qui assurera de franchir un col dont l’ascension fut entamée avec la COVID-19.

„ Il y a un travail important de sensibilisation et d’information des équipes. Nous devons faire de la pédagogie à intervalles réguliers, pour que les bonnes pratiques s’ancrent dans les habitudes au quotidien. Et les établissements ont tout intérêt à promouvoir l’écoresponsabilité, source d’économies indirectes via des cycles vertueux réduisant les dépenses. Et si les établissements publics sont soumis à un code des marchés limitant leurs latitudes, rien ne les empêche d’affiner leurs appels d’offre. À Bézier, nous mettons par exemple l’accent sur l’emploi de personnes en insertion sociale sur nos chantiers ou le bio pour la restauration. Nous avons de fait un souci permanent d’identifier les indicateurs correspondant à notre nouveau projet d’établissement, résolument orienté sur le développement durable aux niveaux environnemental et sociétal comme économique, pour faire entrer notre hôpital dans le soin de demain.“

– Carole Gleyzes, Directrice des finances, des achats, de la Logistique, du Biomédical et de la Communication au Centre Hospitalier de Béziers.

La clé pour s’assurer d’une collaboration durable de l’ensemble des acteurs au service d’une transition efficiente des établissements sanitaires ? « Donner du sens, de la valeur et s’assurer de la réciprocité de toutes les parties prenantes de la RSE. La démarche durable doit être vertueuse, et donc profitable, pour tous », conclut Eric Tabouelle.

Dernières actualités

  • B. Braun et HypnoVR : au coeur du bien-être des patients

    Dans une volonté d’améliorer la prise en charge des patients, B. Braun s’associe avec HypnoVR, leader de l’hypnose médicale par réalité virtuelle, pour proposer aux cardiologues interventionnels, aux chirurgiens vasculaires, aux radiologues interventionnels et à leurs équipes une solution innovante non médicamenteuse : l’hypnose médicale par réalité virtuelle.

    Lire la suite
  • Xperience Days 2021, 5e épisode – La crise a-t-elle accéléré la transition vers un « Hôpital durable » ?

    À travers une série de web conférences plurithématiques, les Xperience days 2020-2021 invitent à repenser le système de santé dans un contexte bouleversé par la crise sanitaire. Cette 5ème session a porté sur les évolutions de l’hôpital en matière de RSE, entre nouvelles pratiques écoresponsables, valorisation des déchets et mobilisation collective. Aperçu.

    Lire la suite
  • Choose France : B. Braun investit 15 millions d’euros malgré la crise

    À l’occasion du sommet Choose France qui se tient ce 28 juin, le Groupe allemand B. Braun annonce un investissement de 15 millions d’euros supplémentaires en France en 2021. Cet investissement va permettre d’ouvrir deux nouvelles lignes de production à Sarlat-la-Caneda (24) et à Nogent-le-Rotrou (28) et comprend l’extension de ses établissements de néphrologie, créant ainsi de nouveaux emplois dans l’Hexagone. Par ces engagements, l’acteur du « made in Europe » et deuxième employeur des technologies médicales dans notre pays, réaffirme sa volonté de miser sur la France. Avec ce nouveau programme, B. Braun y aura ainsi investi près de 200 millions d’euros depuis 2015.

    Lire la suite
  • Nutrition parentérale à domicile : diffuser les bonnes pratiques pour renforcer la sécurité

    Les infections liées aux cathéters veineux centraux représentent un frein au déploiement de la nutrition parentérale à domicile. Une (in)formation adaptée, des liens interprofessionnels renforcés et le respect des bonnes pratiques assurent pourtant une mise en œuvre en toute sécurité. Précisions en compagnie du Pr Francisca Joly, du service de Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive de l’hôpital Beaujon de Clichy (92).

    Lire la suite
  • Le Centre Antoine Lacassagne, innove et sécurise l’administration des chimiothérapies grâce au digital

    Le Centre de Lutte Contre le Cancer de Nice se positionne en pionnier et équipe son service d’Hôpital de Jour d’une solution digitale d’aide à la sécurisation et traçabilité de l’administration des chimiothérapies. Le Centre Antoine Lacassagne devient ainsi le 1er établissement en PACA et le 3e établissement en France à s’équiper de cette solution.

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.