Hack'à Fond Applis pour jeunes patients

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Hack’à Fond : Des applis pour les jeunes patients

Le Hackathon de la Fondation d’entreprise B. Braun va bientôt fêter ses trois ans. Durant cette première édition, l’équipe de l’AFA, composée de Jade Lin, Asmaa El Atmani et Philippe Larronde-Larretche est arrivée première pour son projet d’application, GO MICI.

Cet été, l’application est officiellement sortie et s’est intégrée dans la plateforme MICI Connect de l’association AFA. Les membres de l’équipe du Hackathon reviennent aujourd’hui sur cette expérience et sur le projet. 

Hackathon : la rencontre

Tout d’abord, comment l’aventure entre vous trois a –t-elle débuté ?

Philippe : Nous nous sommes rencontrés durant le Hackathon de la Fondation d’entreprise B. Braun, et avons rejoint la même équipe. Nous étions moins nombreux que les autres équipes à cause de désistements, mais nous n’avons  pas laissé cela nous abattre.

Asmaa : Nous avions des propositions de cinq projets, et nous devions choisir le sujet qui nous intéressait le plus et une association. Nous nous sommes tournés vers « Comment renouer la communication entre les enfants malades et les parents » avec l’association François Aupetit (AFA). A partir de ce moment, nous avions 26h pour construire un projet répondant à cette problématique.

Comment avez-vous fonctionné durant ces deux jours ?

Jade : C’était très fatigant, nous n’avons pas dormi du tout sur deux jours, du vendredi  au samedi soir, mais le travail a payé. Nous étions une équipe soudée et avancions ensemble pour trouver une solution : beaucoup de brainstorming, de recherches sur internet pour en savoir plus sur les MICI, et de demandes de conseils aux mentors.

Philippe : Tout au long du projet, il a fallu faire attention à ce que l’application ne soit pas un dispositif médical, c’était le piège à éviter à tout prix pour ne pas complexifier le process.

Comment B. Braun et l’AFA vous ont accompagnés durant ce Hackathon ?

Jade : B. Braun nous a partagé de nombreuses fiches et personas, et nous a accompagné tout le long du projet, en nous donnant les étapes à franchir. Des mentors passaient également dans chaque groupe pour étudier la viabilité du projet, et nous ont d’ailleurs dit que notre projet de départ n’était pas faisable, ce qui a apporté une pression supplémentaire. Il fallait donc retourner sur nos pas.

Asmaa : ça a été difficile … Mais ce qui nous a boosté à ce moment-là, c’est une patiente de l’AFA qui nous a inspiré et qui nous a donné l’idée du projet.

Philippe : Effectivement, elle nous a convaincu que notre projet d’origine était le bon car elle accompagnait elle-même des adolescents dont un des problèmes était d’avoir de l’autonomie pour voyager.

L’outil GO MICI

Que pouvez-vous nous dire sur GO MICI et son avancement ?

Asmaa : Go Mici est un outil créé pour aider les adolescents à profiter au mieux de leurs voyages malgré leur maladie. C'est aussi un moyen de les responsabiliser et créer du lien avec leur famille autour de la préparation du voyage. Aujourd'hui, le module est disponible dans la plateforme MICI Connect de l’AFA et nous sommes très heureux d'avoir participé à la concrétisation de ce projet.

Jade : Après non moins de trente mois de travail intense après le début du Hakathon, Go MICI a été lancé  et nous sommes heureux et fiers d’y avoir contribué. Nous sommes convaincus que ce projet pourra aider les adolescents dans leur prise en charge et mieux vivre avec leur MICI !

Philippe : Le projet au terme des 2 jours a été motivé par la nécessité de donner de l’autonomie à un adolescent, dans la préparation de ses vacances, avec les outils nécessaires pour éviter d’avoir à demander de l’aide à ses proches (s’il ne souhaite pas). 

Please enable marketing cookies to enable Youtube Video

Découvrez une autre application soutenue par la Fondation d’entreprise B. Braun

Globulo Quest

Le deuxième prix du Hack’à Fond fait également parler de lui !

L’équipe « Leucémie Espoir » de Michel Catard, vice-président de l’association, composée de Romain Pénager, Aurélie Scheer-Danton, Jean-Christophe Amiri et Catherine Bembnista s’était réunie lors du Hackathon autour de la problématique : comment aider les enfants leucémiques à comprendre leur maladie grâce à un environnement ludique ?

Le fruit de leur travail : Globulo Quest, une application d'éducation thérapeutique, d'accompagnement et de divertissement des jeunes enfants atteints de leucémie.

La plateforme web gratuite a été mise en ligne en 2019 et permet aux parents d’un enfant atteint de leucémie à partir de 7 ans de suivre et baliser son parcours de soins et son quotidien avec de l’information adaptée à son âge sous un format ludique, et de créer une communauté de soutien autour de lui.

Durant la crise du COVID-19, l’association ne s’est pas arrêtée, loin de là ! Elle en a même profité pour plancher sur une seconde version de Globulo Quest. En effet, l’application a maintenant été développée et remise à jour, avec également un nouveau logo, grâce à plusieurs appels de projets. Ce Globulo Quest 2.0 va permettre d’accompagner toujours plus efficacement les enfants atteints de leucémie, et leur permettre de comprendre la maladie, de mieux la vivre et d’évoluer avec elle.

Dernières actualités

  • COVID-19 : les mesures prises par B. Braun en France

    La mission et le devoir de B. Braun est de protéger et d’améliorer la santé des personnes à travers le monde. C'est la raison pour laquelle, afin de limiter la propagation du virus SRAS-Cov-2, nous avons décidé depuis le 13/03/2020, de réduire drastiquement toutes les activités impliquant une présence d’un collaborateur B. Braun dans les établissements de santé.

    Lire la suite
  • Coronavirus : comment réduire les risques ?

    À l’heure où la France renforce ses mesures contre la propagation du coronavirus, dans une situation devenue pandémique, l’hygiène des mains et autres gestes de protection sont plus que jamais essentiels. B. Braun, acteur engagé dans la sécurité des patients et des soignants, rappelle les recommandations à suivre.

    Lire la suite
  • Le saviez-vous : qu’est-ce qu’un patient DIVA ?

    Certains patients qui doivent recevoir un traitement par perfusion intraveineuse ont des veines difficiles d’accès. Techniquement, on les appelle des patients DIVA (« Difficult Intravenous Access Scale »). Non en raison de leur caractère, mais pour exprimer cet accès veineux difficile (AVD en français). Trois points clés pour leur prise en charge.

    Lire la suite
  • "Mes reins, j'en prends soin" : Notre programme pour la Semaine Nationale du Rein 2020

    « La santé rénale pour tous et partout : de la prévention au dépistage en passant par l’accès équitable aux soins de santé ». C’est le thème de la Journée Mondiale du Rein qui se déroule le 12 mars 2020, et de la Semaine Nationale du Rein (du 7 au 14 mars). Un message en adéquation avec la volonté de B. Braun Avitum et de son partenaire, l’association France Rein : sensibiliser le grand public pour permettre une prise en charge précoce des maladies rénales et ainsi éviter qu’elles ne s’aggravent.

    Lire la suite
  • Quand les organes défaillent… la suppléance repousse les limites !

    Les thérapies extra-corporelles sont utilisées en réanimation pour suppléer des fonctions vitales : celles des reins, mais aussi des poumons, du cœur, du foie… parfois même simultanément grâce aux progrès de la technologie. Le point avec le Dr Olivier Joannes-Boyau (Bordeaux) et le Dr Thomas Rimmelé (Lyon).

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.