COVID-19 : plus de sécurité Pour les patients dialysés

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

COVID-19 : règles de sécurité renforcées dans les centres B. Braun Avitum pour assurer les soins aux patients dialysés

Face au caractère inédit de l’épidémie de COVID-19, B. Braun Avitum France a déployé dans ses 18 centres de dialyse en France des mesures visant à protéger les patients accueillis et le personnel. L’enjeu est d’assurer la continuité de soins vitaux à des patients insuffisants rénaux chroniques, pouvant être particulièrement exposés et fragiles dans ce contexte de crise sanitaire.

La prévention en 1ère ligne

L’évolution quotidienne de la situation épidémique conduit le Gouvernement et les acteurs de santé, dont B. Braun Avitum, à adapter leurs consignes visant à freiner la propagation du virus. « Nous avons pris par anticipation un ensemble de mesures, à la fois de prévention et d’organisation, pour accueillir les patients dans nos structures, afin qu’ils continuent à y recevoir les soins nécessaires pour traiter leur insuffisance rénale », souligne Christelle Garier-Reboul, Directeur Général de B. Braun Avitum France. « L’accueil et la prise en charge se déroulent dans le strict respect de règles d’hygiène qui protègent à la fois les patients et le personnel soignant, administratif et technique des risques de contamination. »

Dès le début de l’épidémie, B. Braun Avitum a adapté ses consignes de prévention. Les patients, ainsi que les personnes qui les transportent, ont reçu des fiches d’information dédiées leur indiquant toutes les précautions à prendre. Les visites et tous les déplacements professionnels non essentiels ont été supprimés. Les soignants et le personnel d’accueil ont été formés et mettent en œuvre une check-list de prise en charge des patients.  

 

LA PRÉVENTION EN 1ÈRE LIGNE

L’évolution quotidienne de la situation épidémique conduit le Gouvernement et les acteurs de santé, dont

B. Braun Avitum, à adapter leurs consignes visant à freiner la propagation du virus. « Nous avons pris par anticipation un ensemble de mesures, à la fois de prévention et d’organisation, pour accueillir les patients dans nos structures, afin qu’ils continuent à y recevoir les soins nécessaires pour traiter leur insuffisance rénale », souligne Christelle Garier-Reboul, Directeur Général de B. Braun Avitum France. « L’accueil et la prise en charge se déroulent dans le strict respect de règles d’hygiène qui protègent à la fois les patients et le personnel soignant, administratif et technique des risques de contamination. »

 

Dès le début de l’épidémie, B. Braun Avitum a adapté ses consignes de prévention. Les patients, ainsi que les personnes qui les transportent, ont reçu des fiches d’information dédiées leur indiquant toutes les précautions à prendre. Les visites et tous les déplacements professionnels non essentiels ont été supprimés. Les soignants et le personnel d’accueil ont été formés et mettent en œuvre une check-list de prise en charge des patients.  

Un soutien psychologique

Ces mesures ont été renforcées lors de l’entrée en stade 3 (14 mars 2020), notamment par la généralisation du port de masque chirurgical à tous les professionnels du centre de dialyse, le port du masque par le patient, des mesures de distanciation et d’isolement (paravents), le renforcement du bionettoyage, ainsi que la limitation du nombre de personnes en salle de pause. Enfin, depuis le 27 mars, un dispositif de support psychologique est opérationnel. N° Vert 7J/7, 24H/24, anonyme, gratuit, il offre la possibilité d’échanger avec un psychologue et d’en rencontrer un en visio-conférence si le salarié en éprouve le besoin.

Si un patient est suspecté ou diagnostiqué porteur du COVID-19, sa prise en charge au centre de dialyse reste assurée par le biais d’une procédure spécifique.

Une coopération avec l'hôpital public

„Nous nous efforçons également, lorsque les capacités en personnel et matériel le permettent, d’accueillir des patients de l’hôpital public afin de permettre à celui-ci de se concentrer sur les urgences. C’est notamment le cas au centre de néphrologie B. Braun Avitum de Brest qui apporte ainsi son soutien au CHRU.“

– Christelle Garier-Reboul

Les équipes de B. Braun Avitum restent en vigilance maximale et pourront être amenées à adapter les mesures mises en œuvre en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des mesures décidées par le Gouvernement.

Dernières actualités

Rechercher des actualités
Recherche
  • Cancer colorectal : une chirurgie de précision pour de meilleures suites opératoires

    Le dépistage et le traitement du cancer colorectal bénéficient des dernières innovations technologiques. Les dispositifs médicaux jouent un rôle particulièrement important dans la chirurgie, avec pour objectif d’améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients. Précisions du Dr Alexandre Smirnoff, chef du service de Chirurgie Viscérale, digestive et endocrinienne du CH de La Rochelle.

    Lire la suite
  • COVID-19 : les mesures prises par B. Braun en France

    La mission et le devoir de B. Braun est de protéger et d’améliorer la santé des personnes à travers le monde. C'est la raison pour laquelle, afin de limiter la propagation du virus SRAS-Cov-2, nous avons décidé depuis le 13/03/2020, de réduire drastiquement toutes les activités impliquant une présence d’un collaborateur B. Braun dans les établissements de santé.

    Lire la suite
  • Coronavirus : comment réduire les risques ?

    À l’heure où la France renforce ses mesures contre la propagation du coronavirus, dans une situation devenue pandémique, l’hygiène des mains et autres gestes de protection sont plus que jamais essentiels. B. Braun, acteur engagé dans la sécurité des patients et des soignants, rappelle les recommandations à suivre.

    Lire la suite
  • Le saviez-vous : qu’est-ce qu’un patient DIVA ?

    Certains patients qui doivent recevoir un traitement par perfusion intraveineuse ont des veines difficiles d’accès. Techniquement, on les appelle des patients DIVA (« Difficult Intravenous Access Scale »). Non en raison de leur caractère, mais pour exprimer cet accès veineux difficile (AVD en français). Trois points clés pour leur prise en charge.

    Lire la suite
  • "Mes reins, j'en prends soin" : Notre programme pour la Semaine Nationale du Rein 2020

    « La santé rénale pour tous et partout : de la prévention au dépistage en passant par l’accès équitable aux soins de santé ». C’est le thème de la Journée Mondiale du Rein qui se déroule le 12 mars 2020, et de la Semaine Nationale du Rein (du 7 au 14 mars). Un message en adéquation avec la volonté de B. Braun Avitum et de son partenaire, l’association France Rein : sensibiliser le grand public pour permettre une prise en charge précoce des maladies rénales et ainsi éviter qu’elles ne s’aggravent.

    Lire la suite
  • Quand les organes défaillent… la suppléance repousse les limites !

    Les thérapies extra-corporelles sont utilisées en réanimation pour suppléer des fonctions vitales : celles des reins, mais aussi des poumons, du cœur, du foie… parfois même simultanément grâce aux progrès de la technologie. Le point avec le Dr Olivier Joannes-Boyau (Bordeaux) et le Dr Thomas Rimmelé (Lyon).

    Lire la suite
  • Sport et dialyse : B. Braun Avitum et la lutte contre la sédentarité

    Les bienfaits d’une activité sportive malgré le quotidien chargé d’un patient dialysé, c’est le challenge que s’est lancé le centre de Néphrologie et d’Hémodialyse B. Braun Avitum d’Antibes, la Riviera. A l’occasion du colloque Sport et Santé à Antibes, les Docteurs Verdier, Jeribi et Chalmin présentaient leur programme d’Activité Physique Adaptée (APA), déjà proposé aux patients du centre.

    Lire la suite
  • 2ème édition de la « Digital Week » sur le Campus B. Braun

    En accord avec sa stratégie numérique, B. Braun organise chaque année la Digital Week, une semaine dédiée à la sensibilisation des collaborateurs aux innovations digitales et aux nouvelles technologies du secteur de la santé. Cette année, focus sur l’empowerment des patients grâce au digital.

    Lire la suite
  • 110 ans d’innovations : la suture ne perd pas le fil !

    Inséparable des progrès de la chirurgie, la suture est la combinaison fil-aiguille qui permet de rapprocher les berges d’une plaie. Née en Egypte il y a 4 000 ans, elle est entrée dans l’ère industrielle grâce à B. Braun il y a 110 ans. Depuis, le fil chirurgical n’a cessé de se réinventer pour répondre aux besoins des patients et des chirurgiens, comme l’explique Olivier Sellal, responsable de la pharmacie centrale du CHU de Nantes.

    Lire la suite