Comment sécuriser la reprise de l'activité chirurgicale

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Comment sécuriser la reprise de l’activité chirurgicale après la crise sanitaire ?

La reprise de l’activité chirurgicale élective post COVID-19 impose le déploiement de nouveaux standards.

L’objectif : répondre aux impératifs de protection des patients et des professionnels de santé exposés à un risque de contamination pendant et après les interventions. Retour sur trois axes potentiels d’évolution des pratiques.

Se protéger des fumées émises lors des interventions chirurgicales

Alors que la crise sanitaire liée au COVID-19 s’estompe peu à peu, ses répercussions sur l’évolution des pratiques chirurgicales ne fait que débuter. Le virus se transmettant principalement par voie aérienne, la gestion des fumées émises lors des interventions fait partie des axes à renforcer, dans un contexte de reprise de l’activité de bloc non urgente. Les spécialités dédiées aux voies basses (gynécologie, urologie, chirurgie bariatrique…) sont particulièrement concernées, du fait d’un risque élevé de mise en suspension dans l’air d’éléments biologiques potentiellement contaminants : virus, bactéries, cellules…

Parmi les recommandations des principales sociétés savantes expertes en chirurgie (CCAFU, SAGES, SCGP, SOFFCO.MM…)1 : la place centrale à donner aux dispositifs d’aspiration des fumées lors des laparoscopies. Ces chirurgies mini-invasives sont en effet réalisées dans un abdomen « gonflé » par l’injection de gaz (CO2), susceptible de diffuser les fumées lors de son évacuation. Une réponse efficiente à l’enjeu de captation in situ consiste à coupler un aspirateur de fumées à la machine servant à insuffler le CO2. Pratique et fonctionnel, ce binôme insufflateur/aspirateur, complété d’un filtre, a vocation à devenir un standard en chirurgie laparoscopique.

Faciliter la distanciation médicale

Les chirurgies « ouvertes » peuvent également se révéler complexes car considérées comme source de contamination. Les outils susceptibles de restreindre la proximité patient-praticien représentent donc des approches à privilégier. Cependant dans certains cas, comme l’utilisation de microscope oculaire en neurochirurgie, l’exercice s’avère parfois compliqué.

Là encore, les technologies modernes offrent des solutions à l’instar des outils de visualisation 3D avec écran déporté assurant une plus grande distanciation physique. Les dispositifs de robotisation, en améliorant le confort du praticien et sa vision de la zone d’intérêt, participent pour leur part à améliorer la précision du geste et à réduire sa durée.   

Améliorer la récupération après chirurgie

Le risque d’exposition ne se limitant pas au bloc, la durée d’hospitalisation est une autre pierre d’achoppement. La Récupération Après Chirurgie (RAC) représente à cet égard une approche à développer, associant de multiples disciplines médicale et paramédicales pour renforcer l’efficience du parcours de soins. À la clé : une réduction des complications post-opératoires et une facilitation du retour à domicile. En participant à la régulation des flux, la RAC favorise de surcroît une reprise rapide et efficace de l’activité au bloc opératoire, pour accueillir les patients en attente de chirurgie élective.

B. Braun : un engagement continu pour des soins chirurgicaux sûrs

B. Braun déploie son expertise et ses solutions pour accompagner l’évolution des pratiques médicales à travers le monde. Sa division Aesculap, acteur majeur de la chirurgie laparoscopique, œuvre notamment pour favoriser la reprise de l’activité élective post COVID-19, tout en assurant la protection des patients et des professionnels de santé. Une ambition concrétisée par une grande diversité de dispositifs médicaux à même de sécuriser les interventions, mais également une offre de services dédiés à la qualité et l'efficience du parcours de soins, dont le programme de Récupération Améliorée après Chirurgie (RAC) Up&Go.

Références :

1 Recommandations des sociétés savantes :

  • CCAFU (Comité de Cancérologie de l’Association Française d’Urologie), « Recommandations CCAFU sur la prise en charge des cancers de l’appareil urogénital en période d’épidémie au Coronavirus COVID-19 », accessible sur https://www.urofrance.org/base-bibliographique/recommandations-ccafu-sur-la-prise-en-charge-des-cancers-de-lappareil-urogenital-en-periode-epidemie-covid-19 (consulté en juin 2020)
  • SAGES (Society of American Gastrointestinal and Endoscopic Surgeons), “Resources for Smoke & Gas Evacuation During Open, Laparoscopic, and Endoscopic Procedures”, accessible sur https://www.sages.org/resources-smoke-gas-evacuation-during-open-laparoscopic-endoscopic-procedures/ (consulté en juin 2020)
  • SCGP (Société de Chirurgie Gynécologique et Pelvienne), « Chirurgie gynécologique en période Covid, Recommandations de sortie de crise », accessible sur https://www.scgp-asso.fr/actualites/recommandations-covid-et-deconfinement/ (consulté en juin 2020)
  • SOFFCO.MM (SOciété Française et Francophone de Chirurgie de l’Obésité et des Maladies Métaboliques), « Recommandations de la SOFFCO-MM en vue de la reprise de l’activité de chirurgie bariatrique et métabolique pendant et après la pandémie covid-19 », accessible sur https://soffcomm.org/recommandations-de-la-soffco-mm-en-vue-de-la-reprise-de-lactivite-de-chirurgie-bariatrique-et (consulté en juin 2020)

Dernières actualités

Rechercher des actualités
Filtre de période de temps
Recherche
  • Avec Angioplastie sans frontière, B. Braun se mobilise pour les malades du cœur dans les pays démunis

    Cause de millions de morts précoces chaque année(1), les maladies cardiovasculaires sont surreprésentées et insuffisamment traitées dans les pays en développement. Former les médecins de ces pays aux techniques récentes de la cardiologie interventionnelle, c’est le rôle d’Angioplastie sans frontière, qui a reçu de la part de B. Braun 100 stents - petits implants métalliques destinés à maintenir les artères ouvertes - pour l’aider dans sa mission.

    Lire la suite
  • De la chirurgie cardiaque ouverte à la chirurgie mini-invasive

    Les progrès technologiques des 20 dernières années ont révolutionné la chirurgie cardiaque permettant désormais d’opérer certaines maladies du cœur sans avoir à ouvrir le sternum. Le Professeur Kasra Azarnoush, Chirurgien thoracique et cardiovasculaire a pratiqué la chirurgie mini-invasive au CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand pendant 1 an, puis au CHU de Saint-Etienne où il utilise un matériel de visualisation 3D. Tour d’horizon de cette technique chirurgicale en plein essor.

    Lire la suite
  • Sclérose en plaques et troubles urinaires : l’auto-sondage au service de la qualité de vie

    Cette année, la Journée mondiale de la Sclérose en Plaques (SEP) était dédiée aux « signes invisibles » de la maladie(1). Parmi eux : les troubles urinaires, très délétères pour la qualité de vie des patients. Valérie Réveillon, infirmière coordinatrice du CRC SEP Ile-de-France Ouest à l’Hôpital Raymond Poincaré - APHP (Garches), explique comment les gérer au quotidien.

    Lire la suite
  • Paris Healthcare Week : B. Braun présente 3 innovations pour améliorer le parcours du patient

    Rendez-vous annuel majeur des acteurs de santé, la Paris Healthcare Week accueillera 30000 personnes du 21 au 23 mai à Paris-Porte de Versailles. L’occasion pour B. Braun de présenter des innovations qui utilisent le digital pour optimiser le parcours de soins, en orthopédie, néphrologie et oncologie.

    Lire la suite
  • Maîtrise de la douleur post-opératoire : B. Braun enrichit l’arsenal au bénéfice du patient

    À l’heure où la gestion de la douleur reste une priorité de santé, B. Braun innove dans la prise en charge analgésique liée aux opérations chirurgicales. Regards croisés sur les enjeux de l’analgésie multimodale pour les patients, les anesthésistes et le système de santé, avec Sylvie Vanheerswynghels, Directeur de Divisions, membre du Comité Exécutif, et le Dr. Catherine Mauriac, Directeur Médical France.

    Lire la suite
  • Vidéo 3D : et la cœlioscopie gagne en profondeur

    En plongeant le médecin et son équipe au cœur de l’intervention, la vidéo 3D offre une nouvelle vision de la chirurgie par cœlioscopie. La qualité de l’image alliée à la facilitation des gestes assure rapidité et précision pour tous les types d’interventions, avec une courbe d’apprentissage réduite. Précisions autour de la chirurgie abdominale, en compagnie du Dr Pierre Blanc, spécialiste en chirurgie viscérale et digestive à la Clinique Chirurgicale Mutualiste de Saint-Étienne.

    Lire la suite
  • B. Braun déploie Up&Go pour améliorer la récupération des patients après chirurgie

    B. Braun, premier employeur des technologies médicales en France, présente les premiers retours d’expérience de son programme Up&Go, dédié à la qualité et l’efficience du parcours de soins. Son déploiement au CHU d’Amiens et à l’Institut Mutualiste Montsouris de Paris a contribué à un suivi optimisé des patients avant et après une chirurgie orthopédique. B. Braun souhaite à présent étendre l’utilisation d’Up&Go à d’autres établissements et d’autres spécialités, et ainsi participer au développement de la chirurgie ambulatoire, dont l’objectif national fixe le taux à 70% en 2022 contre 54% aujourd’hui.

    Lire la suite
  • Le biofilm, enjeu de la cicatrisation des plaies chroniques

    Présent dans 90% des plaies chroniques, le biofilm est un obstacle majeur à la cicatrisation. Comment se forme-t-il ? Comment le prévenir et l’éliminer ? Joëlle Sugranes, infirmière stomathérapeute et enseignante au CH de Tarbes (65) propose quelques conseils.

    Lire la suite
  • Thermofusion tissulaire : l’innovation au service des nouvelles pratiques vétérinaires

    Les dispositifs médicaux de dernière génération sont désormais incontournables en médecine vétérinaire, qui profite des innovations en santé humaine pour offrir aux propriétaires et à leurs animaux une prise en charge toujours plus rapide, efficace et sûre. Illustration avec la thermofusion tissulaire.

    Lire la suite
  • Semaine de l’Industrie : Et si vous veniez voir par vous-même ?

    En tant que premier acteur de l’industrie médicale, la semaine de l’Industrie reste un rendez-vous immanquable pour notre activité. L’objectif : faire découvrir les métiers de notre secteur pour peut-être éveiller les passions !

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.