Cancer colorectal Une chirurgie de précision

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Cancer colorectal : une chirurgie de précision pour de meilleures suites opératoires

Le dépistage et le traitement du cancer colorectal bénéficient des dernières innovations technologiques. Les dispositifs médicaux jouent un rôle particulièrement important dans la chirurgie, avec pour objectif d’améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients. Précisions du Dr Alexandre Smirnoff, chef du service de Chirurgie Viscérale, digestive et endocrinienne du CH de La Rochelle.

Le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent et le 2e plus mortel en France1

„Les facteurs de risque de développer un cancer colorectal sont multiples. Certains peuvent être modulés : sédentarité, surpoids, alimentation (trop) carnée, alcool, tabac. D’autres sont en revanche indépendants du mode de vie, comme les prédispositions génétiques ou l’âge. Le dépistage repose sur la détection de sang occulte dans les selles. Mais toutes les lésions ne saignent pas, si bien qu’un nombre important de cas sont détectés à un stade avancé, avec de possibles complications de type métastase(s), occlusion, hémorragie chronique, altération de l’état général..“

– Dr Smirnoff

La chirurgie, traitement de choix

Une fois le diagnostic posé et la situation évaluée, les options thérapeutiques sont étudiées collégialement par l’équipe pluridisciplinaire, afin de déterminer l’approche la plus adaptée. 

„Parmi les trois traitements standards en oncologie, la radiothérapie reste marginale. Une chimiothérapie peut pour sa part être proposée en amont et/ou en aval du geste principal : la chirurgie. La résection réalisée vise à éliminer tout ou le maximum de tissu atteint. La technique utilisée est très codifiée et s’appuie sur des recommandations issues de l’analyse des publications internationales, pour donner le plus de chance au patient et avoir le moins de récidives. “

– Dr Smirnoff

La chirurgie ouverte cède progressivement sa place à la cœlioscopie mini-invasive. « Une évolution dans le sens de l’histoire, puisque la qualité des images coelioscopiques actuelles offre un visuel de haute qualité pour accéder à tous les espaces de la cavité abdominale et obtenir un résultat aussi efficace qu’en chirurgie classique, avec moins de séquelles. »

Appui technologique capital

Outre le savoir-faire du praticien, le résultat de l’intervention repose beaucoup sur les dispositifs médicaux : « Visualisation de la zone opérée, coagulation des vaisseaux sectionnés, agrafage mécanique pour anastomoser (rabouter) les segments sains entre eux… et garantir l’étanchéité du montage, dont dépend pour une large part la bonne évolution du patient. nous sommes particulièrement tributaires de l’ingéniosité et de la qualité des dispositifs médicaux, confirme le Dr Smirnoff, qui salue l’arrivée de solutions toujours plus ergonomiques et performantes. »

Vers une chirurgie ambulatoire du cancer colorectal ?

Au final, le patient est le premier bénéficiaire des progrès technologiques, qui assurent un retour à domicile rapide et une qualité de vie améliorée. 

„De nos jours, nous faisons le maximum pour privilégier l’anastomose et éviter d’imposer une poche permanente. Nous avons surtout beaucoup travaillé avec les médecins anesthésistes pour une prise en charge la plus confortable possible : renutrition préalable, analgésie et durée d’intervention minimales, cœlioscopie mini-invasive. Certains centres, comme celui de La Rochelle, commencent même à proposer une chirurgie ambulatoire à certains patients présélectionnés : opérés le matin, ils peuvent rentrer chez eux le soir même. “

– Dr. Smirnoff

Et demain ? Les dispositifs devraient aider à mieux visualiser l’extension tumorale, parfois très dispersée, pour ajuster l’intervention en temps réel. À la clé : le passage d’un acte standardisé à une chirurgie plus personnalisée.

B. Braun en oncologie : une expertise transversale

L’engagement de B. Braun en cancérologie se traduit à plusieurs niveaux, de l’hôpital au domicile. Chirurgie laparoscopique, visualisation 3D, sécurisation de l’administration des chimiothérapies, stomathérapie et solutions de nutrition… Plusieurs divisions de B. Braun joignent leurs efforts complémentaires pour outiller les professionnels de santé dans la réalisation d’actes de soins moins invasifs et plus sûrs, et pour améliorer la qualité de vie des patients. 

Références :

1 Données INCa 2018, accessibles sur https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-colorectal (dernière consultation en mars 2020)

Dernières actualités

Rechercher des actualités
Filtre de période de temps
Recherche
  • Avec Angioplastie sans frontière, B. Braun se mobilise pour les malades du cœur dans les pays démunis

    Cause de millions de morts précoces chaque année(1), les maladies cardiovasculaires sont surreprésentées et insuffisamment traitées dans les pays en développement. Former les médecins de ces pays aux techniques récentes de la cardiologie interventionnelle, c’est le rôle d’Angioplastie sans frontière, qui a reçu de la part de B. Braun 100 stents - petits implants métalliques destinés à maintenir les artères ouvertes - pour l’aider dans sa mission.

    Lire la suite
  • De la chirurgie cardiaque ouverte à la chirurgie mini-invasive

    Les progrès technologiques des 20 dernières années ont révolutionné la chirurgie cardiaque permettant désormais d’opérer certaines maladies du cœur sans avoir à ouvrir le sternum. Le Professeur Kasra Azarnoush, Chirurgien thoracique et cardiovasculaire a pratiqué la chirurgie mini-invasive au CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand pendant 1 an, puis au CHU de Saint-Etienne où il utilise un matériel de visualisation 3D. Tour d’horizon de cette technique chirurgicale en plein essor.

    Lire la suite
  • Sclérose en plaques et troubles urinaires : l’auto-sondage au service de la qualité de vie

    Cette année, la Journée mondiale de la Sclérose en Plaques (SEP) était dédiée aux « signes invisibles » de la maladie(1). Parmi eux : les troubles urinaires, très délétères pour la qualité de vie des patients. Valérie Réveillon, infirmière coordinatrice du CRC SEP Ile-de-France Ouest à l’Hôpital Raymond Poincaré - APHP (Garches), explique comment les gérer au quotidien.

    Lire la suite
  • Paris Healthcare Week : B. Braun présente 3 innovations pour améliorer le parcours du patient

    Rendez-vous annuel majeur des acteurs de santé, la Paris Healthcare Week accueillera 30000 personnes du 21 au 23 mai à Paris-Porte de Versailles. L’occasion pour B. Braun de présenter des innovations qui utilisent le digital pour optimiser le parcours de soins, en orthopédie, néphrologie et oncologie.

    Lire la suite
  • Maîtrise de la douleur post-opératoire : B. Braun enrichit l’arsenal au bénéfice du patient

    À l’heure où la gestion de la douleur reste une priorité de santé, B. Braun innove dans la prise en charge analgésique liée aux opérations chirurgicales. Regards croisés sur les enjeux de l’analgésie multimodale pour les patients, les anesthésistes et le système de santé, avec Sylvie Vanheerswynghels, Directeur de Divisions, membre du Comité Exécutif, et le Dr. Catherine Mauriac, Directeur Médical France.

    Lire la suite
  • Vidéo 3D : et la cœlioscopie gagne en profondeur

    En plongeant le médecin et son équipe au cœur de l’intervention, la vidéo 3D offre une nouvelle vision de la chirurgie par cœlioscopie. La qualité de l’image alliée à la facilitation des gestes assure rapidité et précision pour tous les types d’interventions, avec une courbe d’apprentissage réduite. Précisions autour de la chirurgie abdominale, en compagnie du Dr Pierre Blanc, spécialiste en chirurgie viscérale et digestive à la Clinique Chirurgicale Mutualiste de Saint-Étienne.

    Lire la suite
  • B. Braun déploie Up&Go pour améliorer la récupération des patients après chirurgie

    B. Braun, premier employeur des technologies médicales en France, présente les premiers retours d’expérience de son programme Up&Go, dédié à la qualité et l’efficience du parcours de soins. Son déploiement au CHU d’Amiens et à l’Institut Mutualiste Montsouris de Paris a contribué à un suivi optimisé des patients avant et après une chirurgie orthopédique. B. Braun souhaite à présent étendre l’utilisation d’Up&Go à d’autres établissements et d’autres spécialités, et ainsi participer au développement de la chirurgie ambulatoire, dont l’objectif national fixe le taux à 70% en 2022 contre 54% aujourd’hui.

    Lire la suite
  • Le biofilm, enjeu de la cicatrisation des plaies chroniques

    Présent dans 90% des plaies chroniques, le biofilm est un obstacle majeur à la cicatrisation. Comment se forme-t-il ? Comment le prévenir et l’éliminer ? Joëlle Sugranes, infirmière stomathérapeute et enseignante au CH de Tarbes (65) propose quelques conseils.

    Lire la suite
  • Thermofusion tissulaire : l’innovation au service des nouvelles pratiques vétérinaires

    Les dispositifs médicaux de dernière génération sont désormais incontournables en médecine vétérinaire, qui profite des innovations en santé humaine pour offrir aux propriétaires et à leurs animaux une prise en charge toujours plus rapide, efficace et sûre. Illustration avec la thermofusion tissulaire.

    Lire la suite
  • Semaine de l’Industrie : Et si vous veniez voir par vous-même ?

    En tant que premier acteur de l’industrie médicale, la semaine de l’Industrie reste un rendez-vous immanquable pour notre activité. L’objectif : faire découvrir les métiers de notre secteur pour peut-être éveiller les passions !

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.