2ème édition de la Digital Week sur le campus B. Braun

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

2ème édition de la « Digital Week » sur le Campus B. Braun

En accord avec sa stratégie numérique, B. Braun organise chaque année la Digital Week, une semaine dédiée à la sensibilisation des collaborateurs aux innovations digitales et aux nouvelles technologies du secteur de la santé. Cette année, focus sur l’empowerment des patients grâce au digital.

Une seconde édition concentrée sur les patients 

Lors de sa première édition, la Digital Week s’est concentrée essentiellement sur les innovations numériques prenant place dans l’amélioration du système de soins, à l’hôpital ou dans l’industrie 4.0. Pour cette seconde édition, les collaborateurs avaient exprimé la volonté d’avoir des retours patients, afin de comprendre comment le digital pouvait les aider dans leur quotidien.

La Digital Week saison 2 s’est donc concentrée sur l’empowerment des patients, ou comment les patients reprennent le contrôle sur leur pathologie grâce au digital. 

3 conférences, 3 points de vue différents 

Pour témoigner sur cette thématique, B. Braun a accueilli plusieurs intervenants, qui ont permis aux collaborateurs de mieux comprendre le rôle du digital dans leur vie :

Julie Meunier, entrepreneuse positive et engagée, a lancé sa marque de franges à turbans après avoir elle-même combattu un cancer du sein et subi les effets secondaires de sa chimiothérapie, en particulier la perte de ses cheveux. Elle est intervenue à la Digital Week pour nous raconter son parcours, son challenge de lancer sa marque quand elle a été en rémission d’un cancer - une épreuve émotionnelle et administrative, et le rôle du digital dans son expérience. Pour elle, le digital lui a permis de rassembler une communauté de « sœurs de combat », et reprendre le contrôle de sa vie :

„Selon mon expérience, le digital ne nous éloigne pas mais nous rassemble autour d’un objectif commun : pour moi, c’est le combat contre le cancer et pour garder le contrôle de notre quotidien !“

– Julie Meunier

Alain Olympie, directeur de l’Afa Crohn RCH France, a parlé de l’accompagnement des patients atteints de MICI, ainsi que de leur entourage grâce aux progrès numériques : suivi patients, conseils personnalisés, reconnaissance de symptômes ou tout simplement un appui émotionnel… selon lui, le digital humanise !

Dans le cas de l’association, la plateforme MICI Connect permet de garder le contact avec les patients et de les conseiller tout le long de leur parcours de soin. L’association travaille également avec l’équipe gagnante du Hackaton de la Fondation d’entreprise B. Braun sur une application, GOMICI, dédiée aux jeunes patients atteints de MICI, pour rétablir la communication au sein de la famille et améliorer leur quotidien.

„Le digital, contrairement à ce que l’on peut penser, peut permettre d’humaniser le dialogue entre patient et soignant.“

– Alain Olympie

Pour Christelle Garier-Reboul, Directrice Générale de B. Braun Avitum et Arnaud Pulon, responsable du développement de l’informatique médicale chez B. Braun Avitum, le digital c’est aussi plus d'autonomie et de contrôle sur sa santé.

Ils sont intervenus à la Digital Week pour présenter le fruit de leur travail sur le développement d’outils digitaux pour favoriser la dialyse à domicile et permettre ainsi aux patients de contrôler la gestion de leur quotidien, comme ils l’entendent.

„Les solutions connectées permettent de conserver le lien entre le patient et le personnel soignant, tout en accordant au patient plus de liberté et de confort.“

– Christelle Garier-Reboul et Arnaud Pulon

Retrouvez les Digital Days sur nos sites de production en suivant notre actualité sur les réseaux sociaux !

Découvrez tous les articles

  • Le Centre Antoine Lacassagne, innove et sécurise l’administration des chimiothérapies grâce au digital

    Le Centre de Lutte Contre le Cancer de Nice se positionne en pionnier et équipe son service d’Hôpital de Jour d’une solution digitale d’aide à la sécurisation et traçabilité de l’administration des chimiothérapies. Le Centre Antoine Lacassagne devient ainsi le 1er établissement en PACA et le 3e établissement en France à s’équiper de cette solution.

    Lire la suite
  • B. Braun Medical repense son organisation du travail en misant sur la responsabilité et la confiance

    En imposant le télétravail comme une norme de prévention sanitaire, la pandémie COVID-19 a profondément transformé notre rapport au travail. Du jour au lendemain, les frontières du lieu de travail sont devenues particulièrement floues. B. Braun Medical a su en faire une opportunité d’amélioration de l’organisation des équipes et de la qualité de vie au travail pour les prochaines années. La Direction et l’intégralité de ses Partenaires Sociaux ont donc signé un nouvel accord d’entreprise sur le télétravail.

    Lire la suite
  • L'engagement de B. Braun pendant la crise sanitaire

    Continuité des soins et de l’activité, protection des collaborateurs pendant la crise sanitaire : l’engagement de B. Braun est ancré dans la réalité du terrain. Alors que la « troisième vague » et les variants du Covid-19 frappent notre pays malgré l’espoir porté par la vaccination, l’incertitude est toujours là. Et la nécessité de répondre aux besoins des établissements de santé et des patients plus que jamais un impératif.

    Lire la suite
  • Vaccination contre la Covid-19 : Les MedTech au cœur du dispositif

    Pour endiguer la pandémie et résoudre la crise sanitaire que nous vivons depuis plus d’un an, la vaccination est un enjeu majeur. Si les entreprises spécialistes du vaccin ont accompli un exploit en matière de recherche et développement dans un temps record, les acteurs du dispositif médical et les Medtech comme B. Braun sont au cœur de cette campagne de vaccination.

    Lire la suite
  • B. Braun et les HCL pionniers des codes agrégés contre la contrefaçon

    Le processus mis en place par B. Braun sur ses lignes de production compile en un seul code agrégé l’ensemble des numéros de série d’un lot homogène de médicaments. Un gain de temps pour le pharmacien hospitalier qui « flashe » le code à réception de la palette. C’est le cas aux Hospices Civils de Lyon, premier établissement en Europe à appliquer cette innovation impulsée par la législation contre les médicaments falsifiés.

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.