Antibiothérapie : bénéfices et points de vigilance

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Antibiothérapie : bénéfices et points de vigilance

L’antibiothérapie - ou traitement par antibiotiques - est utilisée pour traiter et prévenir des infections bactériennes. Outre l’antibiothérapie par voie orale, il existe une autre voie d’administration, moins connue du grand public mais nécessaire dans des situations où la voie orale n’est pas indiquée : c’est l’antibiothérapie par perfusion. Généralement réalisée à l’hôpital, elle s’effectue également au domicile des patients, pour tenter d’améliorer leur qualité de vie(1).

L’antibiothérapie : des bénéfices majeurs

Impulsée par la découverte majeure de la pénicilline au XXème siècle, l’antibiothérapie s’est développée pour soigner les infections bactériennes autrefois mortelles. Depuis, l’antibiothérapie apporte un bénéfice démontré aux patients lorsqu’il s’agit de traiter une infection bactérienne avérée*.

Chacun connait l’antibiothérapie par voie orale, mais pour certaines maladies, telles que la mucoviscidose, les infections sur prothèses ou encore les endocardites infectieuses, l’antibiothérapie par perfusion sera plus adaptée. Longtemps réservées à l’hôpital, les perfusions d’antibiotiques s’effectuent aujourd’hui également à domicile, au moyen de dispositifs adaptés comme les diffuseurs portables. 

Antibiothérapie à domicile : quels sont ses avantages ?

La prise en charge à domicile pour l’antibiothérapie par perfusion (ou Antibiothérapie Parentérale Ambulatoire - APA), permet de réduire les coûts associés à une hospitalisation, tout en restant une alternative aussi sûre et efficace1,2,3.

De plus, cette modalité de traitement peut offrir aux patients une plus grande qualité de vie1

Des points de vigilance pour lutter contre l’antibiorésistance

Mais l’antibiothérapie, malgré son efficacité reconnue, n’est pas sans risque, et nécessite une vigilance. Cette thérapie se heurte au phénomène mondial des bactéries résistantes7. En raison d’une mauvaise utilisation des antibiotiques (traitement trop court ou trop long, posologie inadaptée…), les bactéries peuvent développer un système de défense contre les effets de ces médicaments : c’est l’antibiorésistance. Certaines souches sont même devenues multirésistantes, c’est à dire résistantes à plusieurs antibiotiques8.

Comment prévenir l’antibiorésistance ?

Il existe plusieurs moyens pour lutter contre l’antibiorésistance9, privilégier la voie orale notamment, mais aussi :

B. Braun et sa contribution au domaine de l'antibiothérapie

B. Braun développe, produit et commercialise des solutions pour l’antibiothérapie par perfusion intraveineuse, qu’il s’agisse de cathéters, de perfuseurs ou de diffuseurs portables. La société apporte son savoir-faire à la sécurisation des perfusions d’antibiotiques, en proposant notamment un système de rinçage intégré au perfuseur, destiné à encourager le rinçage systématique de la ligne de perfusion en fin de traitement.

*toute antibiothérapie doit être réalisée sur prescription médicale

1 Bernard L., El-hajj, Pron B. et al., Outpatient parenteral antimicrobial therapy (OPAT) for the treatment of osteomyelitis: evaluation of effcacy, tolerance and cost, Journal of Clinical Pharmacy and Therapeutics, 2001, 26, p.445-451
2 Durojaiye O. C., Bell H., Andrews D. et al., Clinical efficacy, cost analysis and patient acceptability of outpatient parenteral antibiotic therapy (OPAT): a decade of Sheffield (UK) OPAT service, International Journal of Antimicrobial Agents, 2018, 51, p.26–32
3 Kieran J., O'Reilly A., Parker J. et al., Self-administered outpatient parenteral antimicrobial therapy: a report of three years experience in the Irish healthcare setting, European Journal of Clinical Microbiology & Infectious Diseases, 2009, 28, p.1369–1374
4 Tice A. D., Rehm S. J., Dalovisio J. R., et al., Practice Guidelines for Outpatient Parenteral Antimicrobial Therapy, Clinical Infectious Diseases, 2004, 38 (12), p.1651-1672
5 Coenen S., Muller A., Adriaenssens N., et al., European Surveillance of Antimicrobial Consumption (ESAC): outpatient parenteral antibiotic treatment in Europe, Journal of Antimicrobial Chemotherapy, 2009, 64, p.200-205
6 Selon l'enquête réalisée par OpinionWay, Dépendance et MAD – Rapport mars 2012 « Bien vieillir à domicile »
7 [En ligne] Résistance aux antibiotiques, OMS, 2018, consulté en ligne le 22/02/2019 (https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/r%C3%A9sistance-aux-antibiotiques)
8 [En ligne] Résistance aux antibiotiques, un phénomène massif et préoccupant, Inserm, 2018, consulté en ligne le 11/04/2019 (https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/resistance-antibiotiques)
9 HAS, Fiche mémo, Principes généraux et conseils de prescription des antibiotiques en premier recours, 2014
10 OMéDIT Centre, Prendre en compte le volume résiduel, Consulté en Décembre 2018, à partir de l’adresse http://www.omedit-centre.fr/perfusion-dose/co/Conclusion.html)
11. Cooper D. M., Rassam T., et Mellor A., Non-flushing of IV administration sets: an under-recognised under-dosing risk, British Journal of Nursing, 2018, 27 (14), S4-S12

Découvrez tous les articles

  • B. Braun et HypnoVR : au coeur du bien-être des patients

    Dans une volonté d’améliorer la prise en charge des patients, B. Braun s’associe avec HypnoVR, leader de l’hypnose médicale par réalité virtuelle, pour proposer aux cardiologues interventionnels, aux chirurgiens vasculaires, aux radiologues interventionnels et à leurs équipes une solution innovante non médicamenteuse : l’hypnose médicale par réalité virtuelle.

    Lire la suite
  • Xperience Days 2021, 5e épisode – La crise a-t-elle accéléré la transition vers un « Hôpital durable » ?

    À travers une série de web conférences plurithématiques, les Xperience days 2020-2021 invitent à repenser le système de santé dans un contexte bouleversé par la crise sanitaire. Cette 5ème session a porté sur les évolutions de l’hôpital en matière de RSE, entre nouvelles pratiques écoresponsables, valorisation des déchets et mobilisation collective. Aperçu.

    Lire la suite
  • Se nourrir de la vie

    L’alimentation artificielle n’est pas un frein à une vie riche de découvertes, de plaisirs et de promesses, surtout quand les perfusions peuvent être réalisées à domicile. Yasmine Luzurier en est une preuve étincelante depuis plus de 40 ans. Témoignage.

    Lire la suite
  • Choose France : B. Braun investit 15 millions d’euros malgré la crise

    À l’occasion du sommet Choose France qui se tient ce 28 juin, le Groupe allemand B. Braun annonce un investissement de 15 millions d’euros supplémentaires en France en 2021. Cet investissement va permettre d’ouvrir deux nouvelles lignes de production à Sarlat-la-Caneda (24) et à Nogent-le-Rotrou (28) et comprend l’extension de ses établissements de néphrologie, créant ainsi de nouveaux emplois dans l’Hexagone. Par ces engagements, l’acteur du « made in Europe » et deuxième employeur des technologies médicales dans notre pays, réaffirme sa volonté de miser sur la France. Avec ce nouveau programme, B. Braun y aura ainsi investi près de 200 millions d’euros depuis 2015.

    Lire la suite
  • Nutrition parentérale à domicile : diffuser les bonnes pratiques pour renforcer la sécurité

    Les infections liées aux cathéters veineux centraux représentent un frein au déploiement de la nutrition parentérale à domicile. Une (in)formation adaptée, des liens interprofessionnels renforcés et le respect des bonnes pratiques assurent pourtant une mise en œuvre en toute sécurité. Précisions en compagnie du Pr Francisca Joly, du service de Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive de l’hôpital Beaujon de Clichy (92).

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.