B. Braun prend soin de votre cœur

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

B. Braun prend soin de votre cœur

Spécialité encore récente, la cardiologie dite « interventionnelle » permet aujourd’hui de sauver de nombreuses vies sans avoir recours à la chirurgie lourde. Techniques de moins en moins invasives, hospitalisations de plus en plus courtes... les perspectives de progrès sont fortes. Le point avec Christophe Philibert, Directeur de la Division Aesculap pour la France et membre du Comité Exécutif de B. Braun Medical, à l’occasion de la journée mondiale du cœur.

Maladies cardiaques : les symptômes d’essoufflement et de douleur à la poitrine sont des signaux d’alerte bien connus du grand public. Mais que se passe-t-il une fois le patient pris en charge chez son médecin ou à l’hôpital ? Le parcours est bien balisé : examen cardiologique approfondi (électrocardiogramme, test d’effort), puis examen clinique et coronarographie. « En quinze minutes, le médecin connaît l’état du circuit artériel du patient et l’emplacement de sténoses éventuelles », explique Christophe Philibert. Une sténose est un rétrécissement (d’une artère ou d’un vaisseau sanguin), dû à un dépôt de lipides, gênant ou empêchant la circulation du sang. Le médecin peut alors pratiquer une angioplastie, intervention non-chirurgicale consistant à élargir des artères rétrécies ou bloquées.

Stents et ballonnets, pour rouvrir la voie de la circulation sanguine

À l’aide d’une sonde, sous contrôle radiologique, le cardiologue place un « stent » ou conduit un « ballonnet » sur la lésion à traiter. Le stent actif, « à élution médicamenteuse », similaire à un ressort métallique, se pose de façon permanente dans le vaisseau sanguin pour le maintenir ouvert et reste dans l’organisme, tout en libérant un médicament qui va limiter la « re-sténose ». Une autre solution consiste à introduire un ballonnet actif : ce dispositif que l’on ouvre pour repousser la plaque de cholestérol contre la paroi du vaisseau sanguin, libère, au moment de l’ouverture, un médicament permettant un « détartrage » plus durable et évite  l’implantation d’un stent.

„La coronarographie ne dure que 15 minutes et l’angioplastie une heure. Elles sont toutes deux pratiquement indolores, se pratiquent sous anesthésie locale et potentiellement en hospitalisation de jour. C’est important de le préciser aux patients car l’environnement très technique de ces interventions a tendance à les impressionner et à les inquiéter. “

– explique Christophe Philibert, Directeur de la division Aesculap de B. Braun en France.

D’ailleurs, pour Christophe Philibert, l’information et l’accompagnement des patients subissant une angioplastie sera un axe clé de l’amélioration de leur prise en charge. « C’est ce qui ressort de nos échanges avec les professionnels de santé » précise-t-il. L’angioplastie est un acte pointu dont la technologie va continuer à progresser dans les prochaines années. Les équipes du centre d’excellence de B. Braun Medical spécialisé dans la cardiologie interventionnelle, basé à Berlin, sont dédiées à la recherche et à la fabrication de produits toujours plus efficaces et moins invasifs. Alors qu’aujourd’hui les patients passent encore souvent une ou deux nuits à l’hôpital, ils pourront à l’avenir rentrer chez eux le jour même. « Il sera alors essentiel que les patients soient bien informés en amont et bien préparés et accompagnés pour leur retour à domicile », ajoute Christophe Philibert.

Une évolution qui s’inscrit dans la recherche actuelle d’amélioration des parcours de soins et de réduction des durées de séjour. « Aujourd’hui, le programme de Récupération Améliorée après Chirurgie (RAC) Up & Go de B. Braun contribue à accélérer la récupération de patients opérés de prothèse de hanche et de genou. B. Braun est convaincu de l’intérêt de tels programmes dans d’autres spécialités comme la cardiologie interventionnelle. »

B. Braun, pionnier du ballonnet actif et acteur européen majeur de l’angioplastie coronarienne

En 2009, B. Braun fut la première entreprise de technologies médicales au monde à introduire le ballonnet actif à élution médicamenteuse permettant d’éviter la pose de stents métalliques et ses effets indésirables.

En début d’année, B. Braun a lancé sa seconde génération de stents actifs, développés sur la base des retours des cardiologues utilisateurs et en collaboration avec le centre de cardiologie de Munich en Allemagne, 4 ans seulement après le lancement de la première génération. Ce rythme de renouvellement, exceptionnel dans les dispositifs médicaux, a été rendu possible grâce à une étroite collaboration entre les équipes de B. Braun et les cardiologues.

Quelques conseils pour préserver votre santé cardiaque

A l’origine de 140 000 décès par an en France, les maladies cardiovasculaires représentent la deuxième cause de mortalité dans le pays[1], quasiment à égalité avec les cancers. Pourtant, d’après l’OMS, 80% des crises cardiaques ou des AVC prématurés sont évitables[2]. Voici quelques conseils pour protéger votre santé cardiaque :

  • Soignez votre hygiène de vie : le tabagisme, la mauvaise alimentation et le manque d’exercice physique augmentent le risque d’accident cardiaque ou vasculaire cérébral
  • Pratiquez une activité physique pendant au moins 30 minutes chaque jour de la semaine
  • Consommez cinq fruits et légumes par jour
  • Limitez votre consommation de sel à moins d’une cuillère à café par jour
  • Faites contrôler votre tension artérielle, et votre taux de cholestérol et de sucre dans le sang.

 

Références :

[1] Ministère de la Santé et des Solidarités, maladies cardiovasculaires, consulté le 27/08/2018 : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/article/les-maladies-cardiovasculaires
[2] OMS, consulté le 24/08/2018 : http://www.who.int/cardiovascular_diseases/fr/

Découvrez tous les articles

  • B. Braun et HypnoVR : au coeur du bien-être des patients

    Dans une volonté d’améliorer la prise en charge des patients, B. Braun s’associe avec HypnoVR, leader de l’hypnose médicale par réalité virtuelle, pour proposer aux cardiologues interventionnels, aux chirurgiens vasculaires, aux radiologues interventionnels et à leurs équipes une solution innovante non médicamenteuse : l’hypnose médicale par réalité virtuelle.

    Lire la suite
  • Xperience Days 2021, 5e épisode – La crise a-t-elle accéléré la transition vers un « Hôpital durable » ?

    À travers une série de web conférences plurithématiques, les Xperience days 2020-2021 invitent à repenser le système de santé dans un contexte bouleversé par la crise sanitaire. Cette 5ème session a porté sur les évolutions de l’hôpital en matière de RSE, entre nouvelles pratiques écoresponsables, valorisation des déchets et mobilisation collective. Aperçu.

    Lire la suite
  • Se nourrir de la vie

    L’alimentation artificielle n’est pas un frein à une vie riche de découvertes, de plaisirs et de promesses, surtout quand les perfusions peuvent être réalisées à domicile. Yasmine Luzurier en est une preuve étincelante depuis plus de 40 ans. Témoignage.

    Lire la suite
  • Choose France : B. Braun investit 15 millions d’euros malgré la crise

    À l’occasion du sommet Choose France qui se tient ce 28 juin, le Groupe allemand B. Braun annonce un investissement de 15 millions d’euros supplémentaires en France en 2021. Cet investissement va permettre d’ouvrir deux nouvelles lignes de production à Sarlat-la-Caneda (24) et à Nogent-le-Rotrou (28) et comprend l’extension de ses établissements de néphrologie, créant ainsi de nouveaux emplois dans l’Hexagone. Par ces engagements, l’acteur du « made in Europe » et deuxième employeur des technologies médicales dans notre pays, réaffirme sa volonté de miser sur la France. Avec ce nouveau programme, B. Braun y aura ainsi investi près de 200 millions d’euros depuis 2015.

    Lire la suite
  • Nutrition parentérale à domicile : diffuser les bonnes pratiques pour renforcer la sécurité

    Les infections liées aux cathéters veineux centraux représentent un frein au déploiement de la nutrition parentérale à domicile. Une (in)formation adaptée, des liens interprofessionnels renforcés et le respect des bonnes pratiques assurent pourtant une mise en œuvre en toute sécurité. Précisions en compagnie du Pr Francisca Joly, du service de Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive de l’hôpital Beaujon de Clichy (92).

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.