Nomination Yann Quéré

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Yann Quéré nommé directeur du centre d’excellence mondial de B. Braun en urologie à Nogent-le-Rotrou

Le groupe B. Braun, premier employeur du dispositif médical en France et acteur engagé dans la pertinence des soins, annonce la nomination de Yann Quéré au poste de directeur de son site de Nogent-le-Rotrou (28). Centre d’excellence mondial en urologie et plus grand site du groupe en France, avec 500 salariés, il produit également des éléments de perfusion. Yann Quéré, 45 ans, succède à Rémi Collin et conduira notamment le projet d’extension et de modernisation annoncé fin 2017.

Une nouvelle direction pour un site en expansion

Groupe familial, parmi les leaders mondiaux des technologies médicales, B. Braun développe son empreinte industrielle en France depuis plus de quarante ans. Trois de ses huit sites français sont des centres d’excellence pour le groupe au niveau mondial1. Celui de Nogent-le-Rotrou, spécialisé dans la conception et la fabrication de produits d’urologie et de perfusion (ex. : sondes urinaires et cathéters), emploie un quart des 2 000 collaborateurs de B. Braun en France.

Le site fait l’objet d’un plan d’investissement de 60 millions d’euros sur 5 ans (voir communiqué du 16 novembre 2017), visant à augmenter la production de 60 % d’ici 2023 pour répondre aux besoins croissants des patients souffrant de troubles urologiques et de la continence dans le monde. Nogent joue également un rôle clé pour B. Braun dans le déploiement des nouvelles technologies liées à l’industrie 4.0.

„Nous sommes très heureux d’accueillir Yann Quéré, dont l’expérience de vingt ans dans l’industrie et la conduite du changement seront extrêmement utiles pour mener la transformation du site de Nogent et accompagner la montée en compétence des équipes.“

– Marc-Alexander Burmeister, Président de B. Braun en France.

Téléchargez le communiqué de presse

Description Document Lien
CP_B. Braun - Nomination Yann Quéré - 06042018
bin (422.1 KB)

Découvrez tous les articles

  • B. Braun et HypnoVR : au coeur du bien-être des patients

    Dans une volonté d’améliorer la prise en charge des patients, B. Braun s’associe avec HypnoVR, leader de l’hypnose médicale par réalité virtuelle, pour proposer aux cardiologues interventionnels, aux chirurgiens vasculaires, aux radiologues interventionnels et à leurs équipes une solution innovante non médicamenteuse : l’hypnose médicale par réalité virtuelle.

    Lire la suite
  • Xperience Days 2021, 5e épisode – La crise a-t-elle accéléré la transition vers un « Hôpital durable » ?

    À travers une série de web conférences plurithématiques, les Xperience days 2020-2021 invitent à repenser le système de santé dans un contexte bouleversé par la crise sanitaire. Cette 5ème session a porté sur les évolutions de l’hôpital en matière de RSE, entre nouvelles pratiques écoresponsables, valorisation des déchets et mobilisation collective. Aperçu.

    Lire la suite
  • Se nourrir de la vie

    L’alimentation artificielle n’est pas un frein à une vie riche de découvertes, de plaisirs et de promesses, surtout quand les perfusions peuvent être réalisées à domicile. Yasmine Luzurier en est une preuve étincelante depuis plus de 40 ans. Témoignage.

    Lire la suite
  • Choose France : B. Braun investit 15 millions d’euros malgré la crise

    À l’occasion du sommet Choose France qui se tient ce 28 juin, le Groupe allemand B. Braun annonce un investissement de 15 millions d’euros supplémentaires en France en 2021. Cet investissement va permettre d’ouvrir deux nouvelles lignes de production à Sarlat-la-Caneda (24) et à Nogent-le-Rotrou (28) et comprend l’extension de ses établissements de néphrologie, créant ainsi de nouveaux emplois dans l’Hexagone. Par ces engagements, l’acteur du « made in Europe » et deuxième employeur des technologies médicales dans notre pays, réaffirme sa volonté de miser sur la France. Avec ce nouveau programme, B. Braun y aura ainsi investi près de 200 millions d’euros depuis 2015.

    Lire la suite
  • Nutrition parentérale à domicile : diffuser les bonnes pratiques pour renforcer la sécurité

    Les infections liées aux cathéters veineux centraux représentent un frein au déploiement de la nutrition parentérale à domicile. Une (in)formation adaptée, des liens interprofessionnels renforcés et le respect des bonnes pratiques assurent pourtant une mise en œuvre en toute sécurité. Précisions en compagnie du Pr Francisca Joly, du service de Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive de l’hôpital Beaujon de Clichy (92).

    Lire la suite
Téléchargement du contenu...

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.