Traitement extra-corporel du sang Spécialiste de la dialyse

Recherche rapide de produits

Choisir une catégorie ou une sous-catégorie

Êtes-vous un professionnel de santé ?

Cliquez sur oui si vous êtes un professionnel de santé.


Vous êtes un patient, un industriel, ou un journaliste ? Découvrez via notre page d'accueil vos pages dédiées.

Oui Non

Des traitements pour mieux vivre

Nos thérapies, nos solutions et nos services permettent à des milliers de patients en France et dans le Monde de continuer à vivre le mieux possible malgré une insuffisance rénale grave.

En France, près de 45 000 patients ont besoin, soit parce qu'ils sont en attente de greffe, soit parce qu'ils ne pourront pas en bénéficier, de recevoir un traitement substitutif à leur fonction rénale.
Le traitement le plus développé est l'hémodialyse : il permet à partir d'un système de circulation extra-corporel du sang de l'épurer et d'éliminer les déchets toxiques et le surplus d'eau qui s'accumulent dans l'organisme avec un filtre, le rein artificiel.

 

HEMODIALYSE

Traitement et thérapie innovants et efficaces pour les patients dialysés chroniques

L'hémodialyse est une technique de purification extracorporelle du sang utilisée pour les patients souffrant d'insuffisance rénale chronique et qui ne peuvent par être greffés ou sont en attente de l'être. Dans le monde, environ 2,3 millions de patients dépendent de thérapies de substition du rein sur du long terme. Ce nombre de patients augmente d'environ 6% chaque année. L'Asie, l'Amérique Latine, l'Afrique et le Moyen-Orient connaissent une augmentation encore plus importante, de l'ordre de 10%. L'hémodialyse et la dialyse aiguë font partie des techniques de purification extracorporelle du sang. L'hémodialyse est celle qui est la plus répandue, elle concerne les patients chroniques. 

DIALYSE AIGUË

Expert en soins intensifs – Objectifs de l’EERC


L’incidence annuelle de l’insuffisance rénale aiguë s’élève à 250 cas par million d’habitants. Elle affecte jusqu’à 25% des patients en soins intensifs et jusqu’à 4% du total des patients hospitalisés. Dans la plupart des cas, l’insuffisance rénale aiguë est la conséquence de graves affections sous-jacentes. Depuis plusieurs années, l’incidence de l’insuffisance rénale aiguë augmente en moyenne de 10% par an, en particulier chez les personnes de plus de 60 ans. Cette croissance importante est due aux interventions chirurgicales de plus en plus complexes sur les patients âgés qui présentent habituellement des complications cardiaques secondaires.